Conseil municipal de Salviac

Le jeudi 23 juillet, le conseil municipal s’est tenu en séance publique restreinte (consignes sanitaires obligent) à la salle des fêtes. Avant d’ouvrir la séance, François Dols le maire, a souhaité informer les membres de l’assistance de la problématique de la station d’épuration de la commune et a demandé à cet effet, au directeur du RDE24 (régie des eaux de la Dordogne) Mathieu Raymond, une présentation détaillée. Ce dernier a tout d’abord rappelé les faits relatifs aux conditions de transfert de compétence de Salviac, avant d’entrer dans le vif du sujet. À l’issue de l’exposé, le conseil à repris son cours en commençant, afin d’être en parfaite conformité avec les textes réglementaires, par le réajustement des commissions “finances” et “marchés adaptés”. Le conseiller Philippe Martegoute avait souhaité en intégrer les compositions, et après délibération, le conseil a accepté. La crise sanitaire ayant particulièrement affecté des entreprises de taille petite ou moyenne de secteurs (trois pour la commune de Salviac), le conseil municipal s’est ensuite prononcé sur un dégrèvement exceptionnel de cotisation (dont une partie sera compensée par l’état). Une bonne nouvelle pour nos commerçants. Dans la poursuite des autorisations prises lors du déconfinement et permettre à certains commerces (restauration, bar, boulangerie) d’étendre leurs emprises sur une partie du domaine public, la mairie a décidé d’exonérer les dites entreprises (quatre pour la commune) de droit de place pour la présente année. Cette exonération sera étendue aux droits de place liés au marché du mercredi matin.

À compter du 1er août, les tarifs de location de matériel municipal sera réajusté, et un chèque de caution de 50 euros sera exigé. Précision est faite que pour les résidents de la commune de Salviac cette location est effectuée à titre gracieux.

Il a également été question de l’Ehpad “La maison de Mélanie”. Sur la proposition du maire, compte tenu de leurs expertises professionnelles et de leurs expériences dans le milieu médical, mesdames Ginette Boulat et Anne-Marie Dols siégeront au conseil d’administration de l’EPHAD au titre des personnes qualifiées.

La Dépêche

Plaquette de RDE 24

Laisser un commentaire