Espaces naturels sensibles : trois rendez-vous au bord de l’eau

La saison estivale des animations gratuites proposées par le Département du Lot dans les Espaces naturels sensibles se poursuit, avec trois rendez-vous dans la semaine au bord de l’eau :

  • Carex

    mardi 10 juillet 2018, aux Arques: balade de 5 km dans la vallée de la Masse, au cours de laquelle vous assisterez, grâce à un artisan qui perpétue la tradition, à une démonstration de récolte du Carex, une plante emblématique du marais, et de rempaillage;

 

  • mercredi 11 juillet 2018, à Rocamadour: découverte des richesses patrimoniales de la vallée de l’Ouysse avec l’eau comme fil d’Ariane, au cours d’une petite randonnée accompagnée de 6 km;
  • jeudi 12 juillet 2018, à Saint-Cirq-Madelon: balade guidée de 2 km, au cœur du marais , pour mieux comprendre l’intérêt de préserver cette zone humide.

.

Suivez les traces des loutres dans la vallée de l’Ouysse. Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

 

Pour participer, il suffit de réserver auprès du Département (05 65 53 40 00), du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h 30. Les lieux de rendez-vous précis seront donnés lors de la réservation. Attention, effectifs limités.

5 commentaires pour “Espaces naturels sensibles : trois rendez-vous au bord de l’eau

  1. jevouslis
    vendredi, 27 juillet 2018 à 15:18

    jeudi 2 août à Fajoles (à partir de 8 h 45) : au cours d’une visite accompagnée (1,5 km), découvrez les grottes du Piage, un site occupé par l’homme depuis la préhistoire. Inscription obligatoire.
    Pour tout renseignement et inscription, contactez le Département du Lot au 05 65 53 40 00, du lundi au vendredi de 8 h à 17 h 30. Les lieux de rendez-vous précis seront donnés lors de la réservation. Attention, effectifs limités.
    Le Département

  2. jevouslis
    samedi, 4 août 2018 à 12:04

    Mercredi 8 août 2018 à Saint-Cirq-Madelon: observation et identification de plusieurs espèces de libellules, de papillons et d’autres insectes au cours d’une petite balade de 2 km dans le marais.
    Mardi 7 août 2018 à Autoire : balade guidée de 4 km dans le cirque d’Autoire modelé par les mouvements géologiques et par l’eau.

  3. jean pierre j
    samedi, 4 août 2018 à 21:26

    Je me réjouis de voir notre département montrer aux amoureux de la nature qu’il y a encore des possibilités chez nous, en visitant des sites proches de l’eau abritant des plantes et des animaux inhabituels pour des amis touristes habitant des régions plus industrialisées. Dans le temps, j’ai suivi avec beaucoup. de plaisir la mise en place des espaces naturels sensibles.

    Peut être pourrait on nuancer ce tableau un peu trop idyllique, en informant les visiteurs que tout n’est pas parfait et qu’on sait aussi polluer dans nos jolis paysages lotois avec une méthanisation bizarroïde

    https://reporterre.net/Dans-le-Lot-les-residus-de-la-methanisation-polluent-les-sols

    Au fait on n’ a pas beaucoup entendu, semble t’il, nos élus sur ces problèmes.

    Mais je me trompe peut être: deux ministères doivent certainement s’en occuper.

  4. jevouslis
    samedi, 4 août 2018 à 21:59

    Huguette Tiegna à informé le gouvernement des risques liés au site de grande ampleur de Gramat sans pour autant s’engager. https://www.nosdeputes.fr/15/intervention/140048.
    Rappel: https://www.blogdesbourians.fr/sept-scientifiques-sopposent-a-lunite-de-methanisation-de-gramat/

  5. jean pierre j
    dimanche, 5 août 2018 à 08:13

    Restons à l’Assemblée pour laisser la parole à Nicolas Hulot

    https://www.youtube.com/watch?v=V60hAN_9Ijs

    Une suggestion pour la saison touristique: trouver un chasseur compétent et un entomologiste pour organiser une excursion particulière consacrée à l’observation et la détermination de plusieurs espèces de bousiers et d’autres insectes nettoyeurs d’excréments d’animaux sauvages et d’animaux d’élevage

    https://www.insectes-net.fr/bousiers/bou2.html

    Dans les années 1960-70, je me souviens d’en avoir organisé pour mes jeunes enfants dans les bouses laissées par les trois vaches de la ferme voisine. Nous nous étions ” éclatés ..”.

    On pourrait terminer par la contemplation des installations de l’unité de méthanisation de Gramat. Peut être un débat, si des camions arrivent. ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.