Gourdon en route vers le « sans pesticides »

Importante réunion mercredi 23 Christian Lalande présente les projets de Gourdon: ville verte, ville sans pesticides.

pesticides bigIl y a des plantes que nous aimons, d’autres que nous n’aimons pas, si nous voulons nous débarrasser complètement des « mauvaises herbes » alors il faut utiliser des pesticides… conséquences sur l’environnement et la santé… et si nous changions notre regard?

Si nous acceptions au bord des trottoirs et sur les murs de Gourdon quelques herbes folles, quelques mousses?

Il ne s’agit pas pour le jardinier communal Jean-Pierre Brichet de faire la sieste, bien au contraire, il aura plus de travail car il faudra se débarrasser des plantes qui risqueraient d’entrer en concurrence avec les plantes décoratives et cela sans pesticides, pour cela il faudra biner, Le binage est un geste écologique puisqu’il limite le nombre d’arrosages et permet d’éliminer une bonne partie des graines d’herbes sauvages. Après un binage soigneux, l’idéal est de poser un paillage sur une terre bien désherbée. Cela empêchera aux mauvaises herbes de pousser même si leurs graines encore présentes dans la terre ont germé. Le problème est qu’il faut biner fréquemment… c’est beaucoup de travail…

Sont-elles si vilaines les herbes sauvages?

adventice adventice2adventice4adventice3La commune de Gourdon en 2008 utilisait 240 litres de pesticides, en 2014 elle n’en utilisait plus que 80 litre.

Il ne faut plus en utiliser du tout.

la recherche des meilleures alternatives aux produits phytosanitaires s’inscrit pour la commune dans sa politique de développement durable avec une autre action forte pour l’année 2016: l’opération « Gourdon ville 100% compostage » avec l’objectif un jardin=un composteur. »

Les pesticides sont interdits dans les espaces publics dès le 1er janvier 2017

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte interdit au 1er janvier 2017 l’utilisation des produits phytosanitaires par l’Etat, les collectivités locales et les établissements publics sur les voiries, dans les espaces verts, forêts et promenades ouverts au public.Les produits de biocontrôle, les produits qualifiés à faible risque et les produits utilisables en agriculture biologique restent autorisés.

Gourdon envisage l’application de cette loi dans une stratégie d’ensemble de transformation de la ville: projet de réaménagement du tour de ville, développement des espaces verts, qualité de l’eau, préservation des arbres, aménagement de la butte avec hôtels à insectes, repenser les cours d’école, développement des jardins participatifs (secteur des tanneries), compostage…

Rappelons que Les pesticides sont interdits dans les jardins dès 2019.

____________________________________________________________________________

Cette réunion qui avait lieu dans la bibliothèque nous a permis de voir l’exposition « Des communes & des jardins sans pesticides » qui se poursuit jusqu’au 30 mars.

On nous a aussi présenté la grainothèque: chacun peut déposer ou échanger ses graines gratuitement

___________________________________________________________________________

On nous a aussi présenté : La Maison des semences paysannes du Lot, cette vidéo permet de bien comprendre:

.
Vidéo de Greenpeace

1 commentaire pour “Gourdon en route vers le « sans pesticides »

Les commentaires sont fermés