Gourdon: Pas de difficultés majeures pour la rentrée à la cité scolaire Léo Ferré

proviseur G

Christian Daï-Pra proviseur de la cité scolaire Léo Ferré.

«La rentrée s’annonce sereine, il n’y a pas de difficultés majeures.» indique Christian Daï-Pra proviseur de la cité scolaire Léo Ferré.

 Le gros défi de cette rentrée scolaire sera de mettre en place la réforme du collège et du brevet des collèges (DNB). 798 élèves feront leur rentrée dès jeudi (500 collégiens et presque 300 lycéens).

Tous les enseignants sont nommés, il manque juste à l’appel un professeur d’espagnol qui devrait arriver prochainement. Stéphanie Bronquart, CPE du collège a pris la direction du collège de Montcuq et c’est Nathalie Dreux-Bousquet qui prendra en charge la responsabilité de ce poste.

La période d’été n’a pas été l’occasion de gros travaux dans l’établissement, en attendant la rénovation des bâtiments du collège.

Il est à noter une petite baisse d’effectif pour le lycée. La section d’exploration EPS 5 heures est reconduite. 24 élèves y sont attendus pour l’année. Cette section, qui permet de découvrir le sport et ses métiers, attire des élèves de tout le département.

La cité scolaire montre donc une stabilité au niveau des enseignants et du personnel. Trois départs à la retraite seront remplacés cette année, il s’agit du départ de Bernard Luciani (lettre classique), Marie-Hélène Forcade (SVT) et Evelyne Bousquet (métier de la mode). L’internat recevra 65 pensionnaires. Le département du Lot proposera une expérimentation numérique importante pour les collégiens de 6e.

Jeudi 1er septembre à 8 heures accueil des internes (6e) ; 9 heures accueil des nouveaux élèves de 6e, 6e et 5e SEGPA et de leurs parents ; 10 heures rencontre des parents avec l’équipe de direction

Lycée : à 9 heures accueil des élèves de 2nde générale, professionnelles, prépa-pro et CAP.


Des tablettes pour les 6es

L’opération Ordi’Lot évolue cette année puisque le Département s’est engagé auprès de l’Etat, dans le cadre du programme d’investissements d’avenir, à ‘Faire entrer l’école dans l’ère du numérique’en équipant chaque élève d’une tablette tactile.

Pour les élèves scolarisés à cette rentrée en classe de 6e au collège de Gourdon et de Latronquière, les portables, jusque-là réservés pour un usage ‘à la maison’, seront remplacés à titre expérimental par des tablettes qui seront apportées au collège pour un usage en classe. Cette tablette pourra être utilisée dans toutes les disciplines, du français aux langues vivantes et même en sport. L’élève pourra en quittant le collège se connecter aux ressources numériques du collège, rendre ses devoirs à distance ou accéder à son espace personnel et, avec l’arrivée progressive des manuels numériques, substituer la tablette aux livres dans le cartable.