Grèves et manifestations mardi

Cette journée de mardi s’annonce comme le jour de la contestation sociale dans le Lot. Elle sera en effet émaillée de plusieurs actions dont certaines s’inscrivent dans un cadre national.

C’est le cas pour les Ehpad qui seront en grève, à l’appel des organisations syndicales. Considérant que la situation ne cesse de se dégrader dans le secteur de l’aide à la personne âgée, évoquant le manque de personnel, la surcharge de travail, le sentiment d’abandon, l’épuisement physique et moral des salariés… ils demandent la création en France de 40 000 postes supplémentaires pour une meilleure prise en charge des personnes âgées, tant dans les établissements qu’au sein des services d’aides à domicile.

Pour les Ehpad, rassemblements à Cahors et à Figeac

La CGT des Lavandes à Puy-l’Évêque appelle à la grève. Deux rassemblements se tiendront aussi à Cahors, sur le parvis de la mairie, de 9 à 12 heures, et à Figeac, de 9 à 12 heures, devant la sous-préfecture de Figeac. Des cahiers de doléances seront mis à disposition.

Et aussi, les retraités dans la rue

Ce mardi 8, les retraités aussi seront dans la rue, avec un rassemblement place Chapou à Cahors, à 10h30. Comme un peu partout dans les grandes villes de France, ils donneront de la voix pour dénoncer la baisse de pouvoir d’achat. Les mesures prises par le gouvernement avec l’annulation partielle de la hausse de la CSG en 2019 ou encore une revalorisation des pensions pour tous en 2021, ne les satisfont pas. Les retraités sont aussi inquiets par la réforme des retraites qui s’annonce.

Les agriculteurs tirent la sonnette d’alarme

Enfin, les agriculteurs ne sont pas en reste et c’est la FDSEA, Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles du Lot qui tire la sonnette d’alarme et c’est sur cette revendication «N’importons pas l’alimentation que nous ne voulons pas ! » qu’ils descendront manifester, aujourd’hui, à la mi-journée à Cahors.

« Nous voulons passer un avertissement clair au gouvernement, et dans le même temps aller à la rencontre des Lotois pour engager et maintenir le dialogue avec les consommateurs », précise la Fdsea du Lot.

Laetitia Bertoni La Dépêche

 

2 commentaires pour “Grèves et manifestations mardi

  1. jevouslis
    mardi, 8 octobre 2019 à 23:05

    Dans le Lot, une manifestation était organisée ce mardi, à 14 heures, dans le centre-ville de Cahors. La FDSEA du département et les Jeunes Agricultures étaient aux manettes. Des tracteurs avaient été disposés sur le boulevard Gambetta de 11 heures à 14 heures, et empêchaient de nombreux passants d’accéder à l’artère principale de la ville. Les manifestants se sont finalement retrouvés autour de quelques grillades. La mobilisation s’est terminée dans le département vers 16h20.
    La Dépêche

  2. jevouslis
    mardi, 8 octobre 2019 à 23:06

    À Cahors, près de 80 personnes étaient rassemblées ce matin devant la préfecture.

    «C’est la deuxième fois que les retraités se mobilisent. Et c’est la deuxième fois que nous rencontrons les représentants de la préfecture», a souligné Philippe Miquel, représentant de l’Union syndicale des retraités de la CGT. Au micro, il dénonce la dégradation du pouvoir d’achat, le gel des pensions et la hausse de la taxe CSG de 25 %. « Il y a une volonté politique extrêmement libérale de casser notre système de solidarité », ajoute-t-il. «C’est toujours plus pour gagner moins».

    Attentifs, les manifestants hochent la tête, les sourcils froncés, la colère au bord de lèvres. «Nous demandons l’augmentation des retraites. J’ai perdu 3 € sur ma retraite depuis l’an dernier», témoigne un ancien employé de la Poste.

    Pour pouvoir respecter la minute de silence imposée par la préfecture en hommage aux policiers tués jeudi dernier à Paris, le cortège de retraités a ensuite rejoint celui du médico-social sur le parvis de la mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.