Huguette Tiegna: … infrastructures de recharge des véhicules électriques”

Huguette Tiegna, députée du Lot, a organisé, le jeudi 29 novembre, une audition publique, à l’assemblée nationale, sur le thème « les collectivités locales face au défi du déploiement des infrastructures de recharge des véhicules électriques » avec les forces vives du département. En effet, la députée, vice-présidente de l’OPECST et rapporteure de la « Mission CAP2040 », dont l’objectif poursuivi est d’anticiper la fin de l’utilisation des véhicules émettant des gaz à effet de serre, a entamé depuis septembre 2018, avec son collègue sénateur, Stéphane Piednoir, un travail de fond sur les grands enjeux du développement des véhicules décarbonés et notamment électriques.

 

« Dans le cadre de notre étude et des échanges que nous avons au sein de nos départements, le Lot et le Maine-et-Loire, l’une des questions le plus souvent évoquée est celle des bornes électriques. La mise en place d’une infrastructure de recharge des véhicules électriques étant l’une des conditions essentielles pour leur développement. C’est dans l’objectif poursuivi de répondre au mieux aux problématiques de terrain que nous avons souhaité entendre les acteurs du territoire » a déclaré la parlementaire.

 

Ainsi, Jean-Clair Fayolle, directeur de Territoire d’énergie Lot/FDEL (Fédération Départementale d’énergie du Lot), et Meryl Parisse, en charge du projet mobilité porté par l’association Figeacteurs, représentant Dominique Olivier, président de l’association, ont fait le déplacement à l’assemblée nationale afin de rendre compte de leurs actions dans le Lot et des solutions à adapter aux spécificités du territoire, qu’elles soient sociales, économiques et géographiques.

 

« Il est nécessaire que les travaux parlementaires que nous menons soient cohérents avec la réalité dans nos départements. C’est ainsi que je fonctionne depuis le début de ma mandature afin que mes résultats soient représentatifs des besoins du Lot. Nous avons pu, dans le cadre de cette audition, débattre des besoins en matière d’infrastructures de recharge des véhicules électriques dans les années à venir, des rôles respectifs des collectivités locales et des opérateurs dans leur développement ainsi que des technologies disponibles et des solutions afin d’en optimiser les coûts, dans un contexte budgétaire contraint » a conclu Huguette Tiegna.

Medialot

Huguette Tiegna membre fondatrice de “Accélérons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.