Jardinage dans l’esprit de la « Permaculture »

jardinierRubrique des JARDINIERS AMATEURS

Elle sera animée par Edmond PUYRAUD, retraité de l’environnement, fondateur de l’Ecojardin des Roches, spécialisé dans la culture des végétaux, dans l’esprit de la permaculture, auteur du livre « Equilibre naturel au jardin » (paru aux Editions Synchronies).
Le projet a été retenu et soutenu par la Fondation Nicolas HULOT, pour la nature et pour l’homme, en mars 2007, sous le titre : « Pour un travail respectueux du sol ».

C’est bien volontiers que je vais rédiger quelques chapitres sur la culture écologique, dans l’esprit de la permaculture, mais aidé, par des moyens biologiques chaque fois qu’ils seront nécessaires, mais vraiment lorsqu’ils le seront.
Pourquoi ?
Tout simplement, pour éviter de « reproduire » les pathologies d’une année sur l’autre et de laisser proliférer les parasites qui sont à l’origine de nombreuses maladies.
La culture biologique est une méthode de production agricole qui exclue le recours aux produits chimiques de synthèse.
Mais attention et là je m’adresse à tous les amis jardiniers qui œuvrent en culture biologique :

Ils doivent traiter les végétaux avec beaucoup de retenue.

Depuis plusieurs années, les produits les plus utilisés en culture biologiques sont : la bouillie bordelaise et le soufre.
En cinquante ans de jardinage, je m’aperçois du déclin de la biodiversité. Beaucoup, par facilité, traitent par pulvérisation le moindre départ de maladie ou la moindre présence de parasites sur les végétaux.
Malheureusement , parasites et auxiliaires sont éradiqués.

Si vous le pouvez, vous limiterez les dégâts causés, en installant des filets protecteurs sur vos végétaux.
Je reconnais que l’investissement peut être onéreux, mais il s’inscrit dans la durée.
Si vous fonctionnez dans l’esprit de la culture écologique « naturelle », vous laissez la nature œuvrer. C’est elle qui décide si un végétal poussera ou ne poussera pas, s’il sera malade ou pas.
Si vous avez opté pour ce principe, vous serez celui qui va gérer et conserver la mise en place de la biodiversité suivant trois étapes : Alterner – Associer – Mettre en synergie (voir mon livre équilibre naturel au jardin).
Bien que j’ai testé la culture naturelle, basée sur quatre principes fondamentaux, tels : pas de retournement de sol, pas de sarclage, pas de pesticide et pas de taille, selon son précurseur « Masanobu Fukuoka », j’ai préféré suivre la voie de la culture écologique, afin d’éviter de me laisser déborder par la contamination des végétaux et la prolifération des parasites qui pourraient survenir d’une année sur l’autre.

Chers amis lecteurs, le diagnostic précis de la maladie, sera un chapitre très important. Celle-ci est toujours visible, mais l’origine, l’est moins. Serait-ce une affaire de spécialiste de terrain? Certainement.

On m’a demandé souvent, depuis la sortie de mon premier livre pourquoi je m’intéressais tant à ces deux types d’agriculture (biologique et écologique). Ma réponse est facile! Pour moi, ce sont des modèles qui vont pleinement dans le sens de la Création et le Respect pour le plus grand bien de l’Homme.

Bien au contraire, en agriculture chimique, on ne s’occupe guère de l’humus et de la vie du sol. Que penser des pesticides, des nitrates qui polluent les nappes phréatiques et l’eau potable?

Ces différents chapitres que j’aurai le plaisir de vous faire partager, auront le grand mérite de prendre position sur des problèmes laissés dans l’ombre, des solutions jugées utopiques jusqu’alors, et que seuls nos amis de la culture biodynamique avaient soulevées depuis de nombreuses années.

Aujourd’hui, je serai tenté de développer en grand, les causes du désordre actuel, pour mieux en étudier les solutions.
Mais en vérité, les causes ont largement été étudiées par des spécialistes, et il suffit de se reporter à l’abondante littérature publiée sur le sujet.

Par contre, il me semble qu’il subsiste une certaine ignorance des solutions, une absence de programme méthodique, absolument décisifs dans tous les domaines du jardinage.

J’apporterai dans les prochaines rubriques des réponses « pour les lecteurs pressés » à quelques questions sur la culture biologique et écologique.
Je souhaiterais par contre que mes informations ne restent pas qu’une théorie. Je demande donc une participation de vous tous, amis lecteurs et de laisser des commentaires pour faire vivre cette nouvelle rubrique.

ED

 

9 commentaires pour “Jardinage dans l’esprit de la « Permaculture »

Les commentaires sont fermés