L’ association “La Bobine”, installée à Salviac tourne dans les rues du village

Pendant trois jours les Salviacois ont vu déambuler une équipe de tournage peu ordinaire dans les rues de Salviac. Il s’agissait de “La Bobine”, une association récemment installée à Salviac, proposant des stages de formation cinéma à des groupes d’adolescents. La joyeuse petite troupe de cinéastes amateurs a tourné dans les rues du village et dans les lieux emblématiques comme le marché du mercredi matin ou les deux musées dont le village a de quoi être fier. Sérieusement équipée, la petite équipe motivée cherchait à connaître, en s’adressant aux gens, les différents attraits de Salviac. Ainsi, avant de découvrir celui des vieilles horloges, ils sont arrivés jeudi 2 juillet au musée du patrimoine agricole et automobile. Encadrés par des professionnels, les jeunes ont vu aboutir, dans cette réalisation, les enseignements donnés par leurs formateurs tout au long de l’année. Monique Piarulli-Bonello, enseignante créatrice de l’option cinéma au lycée du Gourdon, a monté le projet et encadré l’aspect théorique de la formation. Monique travaille avec Giovanni d’Onofrio, étudiant en 4e année à l’École Nationale Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse, ce dernier lui enseigne les aspects techniques de la réalisation, la lumière, la prise de son et bien d’autres choses. Robin Piarulli, spécialisé en création numérique, assure quant à lui la formation au montage et la finalisation des réalisations de l’association. L’équipe a promis une projection publique du film pour le début du mois de septembre, au cours de laquelle l’association présentera ses projets de stages pour 2020-2021.

La Dépêche

Laisser un commentaire