La bibliothèque sonore de Cahors et du Lot

La bibliothèque sonore de Cahors et du Lot a été créée par le Lions Club de Cahors en juillet 1990. Elle fait partie de l’association nationale des donneurs de voix. Elle a son siège au troisième étage de la maison des associations, place Bessières à Cahors. Le but de l’association est de sortir de leur isolement les personnes qui ne peuvent pas lire, quel que soit leur handicap en leur permettant d’écouter des livres et revues enregistrés sur CD ou clé USB.

«Les donneurs de voix sont des bénévoles qui acceptent de passer beaucoup de temps à enregistrer des livres, chez eux sur leur propre ordinateur, explique Pierre Montreuille, président de l’association. Ces livres peuvent être choisis par le donneur de voix lui-même ou proposé par les audiolecteurs. Ils bénéficient d’une formation technique. Leurs enregistrements sont vérifiés et gravés sur un CD en compression MP 3». Pierre Montreuille est lui-même donneur de voix. «J’ai lu 340 livres. Ce sont les donneurs de voix qui m’ont incité à lire. Je m’occupais, à l’époque, des échecs. Mon père était aveugle, il a bénéficié d’une association similaire aux donneurs», explique-t-il. Dernièrement il a lu «L’épervier des Maheux» de Jean Carrière, prix Goncourt 1973. «C’est un beau livre, avec beaucoup de descriptions, peu de dialogue. J’ai aussi lu un San Antonio, des ouvrages sur le paranormal. J’avoue que le genre ne m’a pas transporté», glisse dans un sourire Pierre Montreuille. Maryse Lacombe est une active bénévole. «J’étais institutrice. J’aimais lire des livres à mes élèves. C’est un prolongement» sourit-elle. Elle lit un livre tous les deux mois.

 

La bibliothèque sonore dispose de 3 000 CD. «Nous avons 9 000 CD grâce à un serveur national. Par ailleurs, une bibliothèque spécialisée lit des revues. Concernant les ouvrages, les bénévoles ne doivent pas lire ce qui a été lu ou est en train de se lire sur le serveur pour ne pas faire doublon. Les audiolecteurs peuvent garder les CD autant qu’ils le veulent» explique le président. La permanence de la bibliothèque est ouverte le mercredi de 13 h 30 à 17 heures. «Nous avons un loyer de 1 500 € par an, 270 € de subventions du département, 300 € de la ville, des dons de particuliers qui sont déductibles des impôts. Dans d’autres départements, les donneurs de voix sont mieux lotis. Nous aimerions prendre place à la médiathèque, mais est-ce possible», interroge le président.

Plus d’infos sur www.advbs.fr. Renseignements au 05 65 53 07 69.


En chiffres

La bibliothèque sonore de Cahors et du Lot, c’est 57 audiolecteurs, sept donneurs de voix, huit donneurs de temps, plus de 3 000 livres enregistrés.

Dans le Lot, les audio lecteurs sont âgés. «Ils aiment les livres sur le terroir, les romans et beaucoup les romans historiques» indique le président. Les CD sont envoyés dans des pochettes par la Poste. L’État paye. C’est gratuit pour les adhérents.

Marielle Merly La Dépêche
 

Rappelons que les médiathèques prêtent des livres Audios

 

Grand Cahors

Inscription: 5€ par an pour les résidents du Grand Cahors
5 documents pour 4 semaines
 

Quercy-Bouriane

Inscription: 6€ par an pour les résidents de Quercy-Bouriane
4 documents pour 3 semaines
 

Cazals-Salviac

Inscription gratuite pour tous résident ou non.
10 documents par mois
 
Le nombre de livres audios à emprunter dans chaque médiathèque est entre 150 et 300
 
Document signifie
  • romans

  • documentaires

  • livres audio

  • bandes dessinées, mangas

  • albums

  • beaux-livres

  • livres en anglais

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.