La zone de Cahors Sud en plein développement

Malgré une extension récente, la zone d’activité de Cahors-Sud est déjà bien remplie. Le Syndicat mixte ouvert de Cahors Sud (Smoc) doit envisager la suite, tandis qu’il projette la création d’une aire multi-services. Rencontre avec Daniel Coupy, son président.

Quelles perspectives s’ouvrent pour Cahors-Sud en 2022 ?

Un projet nous tient à cœur. Ce serait une station multi-services avec des  bornes de recharge électrique, un espace de covoiturage, et une cafétéria avec station-services. Les parkings pourraient être couverts d’ombrelles photovoltaïques. Comme l’hydrogène se développe et que sur Cahors-Sud nos entreprises ont un important parc de véhicules et camions, nous réfléchissons également au créneau de l’hydrogène. Pour l’instant, nous en sommes au tout début, à savoir réunir les intervenants tels qu’ASF, le conseil départemental du Lot qui est propriétaire du terrain ciblé (à proximité de La Poste), et à réfléchir à la gestion de cette aire. C’est un dossier complexe. Cette année, nous rédigerons le cahier des charges. Pour envisager en 2023, une consultation des entreprises.

De nouvelles entreprises souhaitent-elles s’installer sur la zone ?

En 2022, le syndicat mise sur le développement aéronautique autour de la piste où atterrissent 10 000 avions par an. Nous avons des contacts sérieux d’entreprises intervenant sur cette filière, dont une qui fabrique des turbines. Il y a également le Groupe Taillefer (spécialiste de la gestion d’ouvrages hydroélectriques), qui a monté un atelier de maintenance aéronautique pour des avions de collection.

Et puis, sur la zone d’activités, nous avons trois négociations en cours qui représenteraient 25 emplois par activité.

Daniel Coupy préside le Smoc, aux cotés de Jean-Paul Mougeot, Vincent Bouillaguet, Ludovic Dizengremel et Nelly Ginestet.
Daniel Coupy 

Reste-t-il suffisamment de foncier pour le développement de Cahors-Sud ?

La nouvelle extension de 30 ha s’est remplie très vite. Tout est déjà bien plein. Il ne reste plus que 9 lots alors il va falloir rapidement penser à libérer du foncier au profit de l’économie.

Envisager une extension, c’est aussi prévoir la compensation environnementale, il faut lancer des études, réaliser des plans d’aménagement, etc. Ce sont des démarches longues, or il faut agrandir rapidement la zone. Il nous reste une magnifique parcelle sur Lhospitalet, mais on ne veut pas la morceler. On souhaiterait la réserver pour une activité économique majeure.

Quant à la pépinière et à l’Hôtel d’entreprises Cadurcia, eux aussi sont quasiment remplis.

Les avions de l’armée font leur retour sur le tarmac de Cahors-Sud

La zone d’activité de Cahors Sud borde la piste de l’aérodrome. Chaque année, ce sont 10 000 avions par an qui s’y posent. Depuis peu, s’y déroulent aussi des manoeuvres militaires. « Nous avons conventionné avec l’Armée pour permettre aux avions militaires d’attérrir et de décoller à nouveau de notre piste. Il y a des aéronefs, un par semaine, mais aussi des gros porteurs, un par mois, dans le cadre des entrainements depuis le camp de Caylus », détaille Daniel Coupy, président du Smoc. A chaque « touché de piste », cela raporte financièrement au syndicat mixte.

Laetitia Bertoni  ladepeche.fr
 

Cahors-Sud | Cahors Agglo

65 entreprises, 725 emplois
Disponibilités : 18 hectares 

Un parc d’activités au carrefour de trois régions du sud de la France

18 hectares disponibles à la commercialisation
Élément déterminant de la stratégie de développement économique du territoire, le parc d’activités de Cahors Sud est en position d’interface de trois grandes régions (Occitanie, Nouvelle Aquitaine et Rhône Alpes – Auvergne), toutes transfontalières, à moins d’une heure de la métropole toulousaine. Le parc offre de ce fait à ses entreprises des conditions très favorables à leur développement et à leur compétitivité. Il s’agit de la plus grande zone d’intérêt régional (ZIR) de l’ancienne Région Midi-Pyrénées (labellisation en 2009).
Transports, logistique, agroalimentaire, aéronautique… Cahors Sud est un parc d’activités mixte. S’y sont déjà installées des activités industrielles, agroalimentaires, de logistique, de transport et de services. Des espaces dédiés sont également consacrés à l’artisanat. Le parc d’activités affiche une croissance forte ces dernières années avec plus de 500 emplois créés en 10 ans. A noter que plus de 60 % de ces créations correspondent à un développement exogène. 

18 hectares disponibles. Sur le périmètre de Cahors Sud, deux nouveaux secteurs sont encore disponibles à la commercialisation, dont 18 hectares aménagés. A terme, la zone pourra dégager 50 hectares de disponibilités foncières supplémentaires  sur une Zone d’aménagement différé d’environ 500 hectares.

Le découpage des parcelles est réalisé à la carte, en fonction des besoins de chaque porteur de projets, afin de se rapprocher au plus près de la demande et de faire preuve de souplesse. 

Avec un interlocuteur unique pour faire aboutir vos projets, le Parc d’activités est piloté comme un guichet unique au service de toutes les entreprises et des porteurs de projets dans leurs projets d’implantation et/ou de développement.

carte02.jpg

Principaux groupes nationaux : Valeco, la plateforme Grand Sud de Mr. Bricolage, le groupe PAPREC, Géodis, Jardel, France Boissons, la plateforme de distribution de La Poste, ANL France…

Principales entreprises locales : Brasserie Ratz, Lafage, la Maison des vins du Valentré, le Hameau des Saveurs…

Equipements

Tous réseaux dispensés en limite de propriété (électricité, télécom, internet, eaux usées, eau potable, gaz naturel, éclairage public…).

Services

  • Une pépinière d’entreprises 
  • La fibre
  • Un aérodrome tourisme / affaires / loisirs
  • Offre de restauration et hôtels  
  • Des services et des activités de loisirs à proximité immédiate 
  • Accompagnement de proximité par le service développement économique

Contact
Aurélien MASSY
Chef du service Développement économique – Chargé de la commercialisation des Zones d’activités commerciales
Tél : 05 65 20 88 04 – 06 13 71 65 81
Courriel : amassy@grandcahors.fr

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :