Le Lot manifeste à Toulouse, pour défendre l’Occitan

.

Face à la réduction des moyens consacrés à l’enseignement de la langue occitane, une manifestation est organisée dimanche 17 février à Toulouse.

« Le ministre de l’éducation nationale, J.-M. Blanquer, et le rectorat de Toulouse ont décidé de détruire lâchement l’enseignement de l’occitan : au niveau national, on supprime tout intérêt à l’option occitan au bac et on empêche l’occitan d’accéder au même statut avantageux du Latin-Grec, au niveau académique, on supprime les moyens donnés auparavant aux établissements pour l’occitan. Faute de moyens suffisants très peu de cours survivront » précise Stéphane Clerc, l’un des enseignants de la langue d’Oc dans le Lot. Avec tous les défenseurs de l’Occitan, il lance un appel, suite aux décisions de l’État apparaissant en contradiction avec de nombreux engagements qu’il a pris avec les collectivités locales. La France se place dans l’illégalité en bafouant le code de l’éducation et même la constitution de la République. L’Occitan est un des éléments fondateurs de l’identité de notre région. Pour bien connaître et comprendre nos territoires, on ne peut ignorer la langue et la culture millénaires qu’ils portent. Oublier l’Occitan n’est pas un signe de modernité mais une perte de substance. Depuis plus de 40 ans, les portes des établissements scolaires de l’académie de Toulouse se sont progressivement ouvertes à l’enseignement de l’Occitan dans le cadre d’une continuité remarquable.

Un collectif de défense de la langue d’Oc

Face à la régression très brutale en cours, le Centre Régional des Enseignants d’Occitan de Toulouse (CREO), la FELCO, l’IEO, les Calandretas, la Convergéncia occitana et d’autres associations occitanes appellent massivement toutes celles et tous ceux qui, attachés comme eux au respect de la diversité culturelle et linguistique de nos territoires, à une politique volontariste et ambitieuse pour l’Occitan et à son plein développement au sein de l’école, à manifester dimanche 17 février 2019, à 14 h, à Toulouse, place du Capitole.

Un bus au départ de Saint-Céré

« Mobilisons-nous pour sauver l’enseignement de l’Occitan ! » Dans le Lot, le CREO-Toulouse et AQUÍ L’ÒC organisent un bus qui partira de Saint-Céré à 10 h, place de la République, et qui fera plusieurs arrêts : sur le parking de l’école Clément Brouqui à Gramat, aux sorties d’autoroute de Labastide-Murat et Cahors-sud parc des expositions.

Le principe est la libre participation des manifestants qui l’utilisent. Cela pour permettre aux enfants, aux jeunes et aux chômeurs d’y participer.

Inscriptions le plus tôt possible au 06 73 62 64 63 ou par mail : asso.aquiloc@gmail.com

À noter aussi qu’une pétition a été lancée sur internet. Chacun peut la signer et la faire connaître : https ://www.mesopinions

Le granddebat.fr donne l’occasion à tous les citoyens de s’exprimer. Dans la quatrième rubrique on peut parler des « langues régionales ».

ActuLot

 

1 commentaire pour “Le Lot manifeste à Toulouse, pour défendre l’Occitan

  1. jevouslis
    lundi, 18 février 2019 à 16:31

    Ils étaient plus d’un millier à manifester sur la place puis à parcourir les rues du centre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.