Les moustiques tigre sont déjà là : toute l’Occitanie en vigilance rouge

La France voit rouge. Mais cette fois-ci à cause du moustique tigre. Le site d’informations Vigilance-Moustiques vient de publier sa carte 2020 de la présence des moustiques tigre en France. Et la cartographie fait froid dans le dos. Six nouveaux départements sont placés cette année en vigilance rouge, c’est-à-dire que le moustique tigre y est implanté officiellement et actif : Charente, Cher, Loire Atlantique, Yvelines, Deux Sèvres et Vienne, preuve de la prolifération du moustique tigre qui gagne du terrain chaque année.

 

Ces départements s’ajoutent aux 57 départements où le moustique tigre est déjà déclaré officiellement implanté et actif, soit plus de la moitié du territoire. En Occitanie, la totalité des départements est déjà en vigilance rouge. 10 départements français sont en alerte orange ( le moustique y a été intercepté ponctuellement dans les 5 dernières années) et 29 autres en vigilance jaune ( qui font l’objet d’une veille entomologique).

 

A lire aussi : Moustique tigre : les conseils pour s’en débarrasser

Déjà des piqûres dans l’Aude et les Hautes-Pyrénées

Le moustique tigre s’implante de plus en plus sur le territoire français mais il frappe aussi de plus en plus tôt. “Après un hiver relativement doux et un début de printemps plus chaud, la saison des moustiques a déjà débuté depuis quelques jours. Cette année, on constate un démarrage plus précoce, plus net et plus large, avec 89 départements déjà concernés, soit la quasi-totalité du territoire. De plus, les premières proliférations et piqûres inhabituelles (départements en vigilance orange) sont apparues bien plus tôt dans la saison cette année comparé à 2019 où elles sont apparues à la fin du mois de mai et en juin”, notent les chercheurs de Vigilance Moustiques.

Cette année, des habitants ont déjà été piqués dans neuf départements : Alpes de Haute Provence, Aube, Aude, Cantal, Hautes Pyrénées, Haut Rhin, Tarn, Vienne, Territoire de Belfort.

Pour rappel, trois principaux facteurs déterminent la quantité de moustiques dans une région : un hiver doux (les œufs pondus avant l’hiver peuvent ainsi survivre jusqu’au printemps), des pluies abondantes avec une accumulation d’eaux stagnantes et plusieurs jours consécutifs de chaleur ( 23°c le jour et 15°C la nuit) qui permettent aux œufs de se développer en larves. En France, ces conditions, conséquences du réchauffement climatique, sont réunies depuis plusieurs années.

Manon Adoue La Dépêche
 

Les gestes de prévention à faire autour de chaque maison consistent à supprimer le moindre point d’eau stagnante : soucoupes de pots de fleurs, poches sur des bâches de protection, pneus, réservoirs d’eau (à protéger avec une moustiquaire), dalles de toit bouchées par des feuilles, bondes d’écoulement, piscines inutilisées… Il faut profiter du temps libre offert par le confinement dans les jardins pour y penser en faisant du nettoyage.

1 commentaire pour “Les moustiques tigre sont déjà là : toute l’Occitanie en vigilance rouge

  1. mardi, 26 mai 2020 à 11:12

    Bonjour,
    En effet chaque année la lutte contre les moustiques deviennent un véritable cauchemars ! merci pour votre article et les conseils donné !
    J’ai également testé cet solution qui fonctionne vraiment bien !
    https://www.moostikill.com/collections/moostikill/products/moostikill-lampe-anti-moustique-2-0

    J’en ai mis dans chaque pièce de la maison et je ne suis plus embêter !
    Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.