Les porteurs de projet se sont réunis au Café de la Création

Après Albi, Castres, Montauban, le premier Café de la création s’est tenu jeudi de 16 h 30 à 18 h 30 à la brasserie Le Bordeaux à Cahors . Porteurs de projets et professionnels ont échangé.

Le concept des cafés de la création est de réunir sur un même lieu, autour d’une boisson offerte, des experts de la création, et des porteurs de projets.

Les partenaires associés à ce rendez-vous permettent concrètement aux porteurs de projets d’avoir des conseils en gestion, réglementation, financement, communication digitale, ou encore sur les étapes du processus de création d’une entreprise, voire les aides à l’installation. Ils sont à l’initiative du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées. «L’ambition est forte. Ce moment doit permettre au créateur d’y voir plus clair dans son projet et d’identifier rapidement les bons dispositifs d’accompagnement, bref d’accélérer les concrétisations de son idée» indique Stéphane Leclerc, directeur marketing et marchés de proximité au Crédit Agricole. «Les porteurs de projets, ont des questions, mais ne savent pas ou aller, n’ose pas franchir les portes d’un notaire, d’une banque ? Nous avons voulu casser ces barrières institutionnelles. Permettre aux porteurs et professionnels d’échanger dans un esprit de bienveillance. Le but est que les porteurs de projets tissent leur réseau de contact. Qu’ils aient un suivi» confie Valérie Marroufin, responsable du marché des professionnels au Crédit Agricole. «Nous sommes partis du constat que 50 % des créateurs ne passent pas le cap des cinq ans s’ils sont mal conseillés» ajoute-t-elle. «Je suis écrivain, je viens d’écrire un livre. Je suis venue chercher des renseignements pour monter une micro-entreprise. J’ai des projets de création artistique et culturelle, j’ai rencontré la chambre de commerce et d’industrie pour savoir où s’inscrire, avoir des bons filons» confie Sandrine Mage venue présenter son projet.

Une Lotoise, pour sa part, est venue se renseigner pour lancer son projet d’artisanat.

Les acteurs économiques locaux

Ce premier café de la création compte plusieurs acteurs économiques locaux, la Chambre de commerce et d’industrie du Lot, la Chambre de métiers et de l’artisanat du Lot, l’URSSAF, la groupe la Dépêche du Midi/l’Agence, Lot initiative artisanat, l’ordre des experts-comptables, la chambre départementale des notaires du Lot, du Gers et du Lot-et-Garonne, les avocats du barreau du Lot, les experts-comptables, les banques et assurances. Chacun s’est employé à donner les meilleurs conseils aux porteurs de projets.

Le chiffre : 25

porteurs > Café de la création. C’est le nombre de porteurs qui se rendus à cette opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.