Une gare provisoire à Figeac. Bus de nuit Paris Rodez. Manifestation le 15 juin

Mardi 11 juin 2019, une gare provisoire est mise en place à Figeac pour proposer aux voyageurs un service de vente et d’information.

En parallèle, les travaux entre Brive et Capdenac se poursuivent jusqu’au 5 juillet 2019. Le service de substitution par autocar est prolongé jusqu’à la fin des travaux.

 

3 commentaires pour “Une gare provisoire à Figeac. Bus de nuit Paris Rodez. Manifestation le 15 juin

  1. jevouslis
    mardi, 11 juin 2019 à 13:12

    Devant l’urgence, André Mellinger maire de Figeac a adressé une demande à la région Occitanie (organisatrice des transports) afin que celle-ci se substitue à la SNCF pour la prise en charge de la gare. En signe de soutien, un grand rassemblement est prévu sur site samedi 15 juin 2019 à 10 h 30, à l’appel des syndicats cheminots et associations d’usagers.

  2. jevouslis
    jeudi, 13 juin 2019 à 11:36

    Huguette Tiegna, tient à rassurer les usagers quant à la poursuite de la circulation du bus de nuit de la ligne Paris-Rodez, durant la poursuite des travaux effectués au niveau de la ligne ferroviaire sur la période du 17 juin 2019 au 5 juillet 2019. en celà elle dément les propos d’Aurélien Pradié.
    Huguette Tiegna sera présente, aux côtés des membres du comité de pilotage de la gare de Figeac, des associations d’usagers et des syndicats, au rassemblement pour la sauvegarde des lignes autour de Figeac, samedi 15 juin à 10h30, à la gare de Figeac..
    extrait de ActuLot

  3. jevouslis
    samedi, 15 juin 2019 à 16:44


    Usagers, syndicalistes et élus se sont réunis ce samedi matin devant la gare de Figeac dans le Lot pour réclamer la reconstruction rapide de la gare et le retour des trains. Depuis des mois, ils se disent oubliés de la SNCF.
    Venues du Cantal, de la Corrèze, du Lot et de l’Aveyron, 150 personnes se sont rassemblées devant la gare de Figeac dans le Lot ce samedi matin pour réclamer le retour ”d’un vrai” service SNCF sur leur territoire. Depuis l’incendie de la gare en novembre 2018, ces usagers ont les plus grandes difficultés à se déplacer.
    Un service de bus de substitution avait été mis en place par la SNCF mais, pour les usagers, élus et syndicalistes, le compte n’y est pas. Cette solution de remplacement provisoire dure depuis trop longtemps et ne répond pas à leurs attentes.

    ”Beaucoup de bus et pas assez de trains”

    Les manifestants réclament la reconstruction au plus vite de la gare et le rétablissement de l’ensemble des trains sur les lignes Capdenac-Brive et Capdenac Aurillac.
    France 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.