Migrants: 2 centres d’accueil dans le Lot Cahors et Figeac

L’évacuation de la Jungle de Calais, qui a débuté ce lundi matin, doit se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine. Entre 6000 et 8000 migrants vont être répartis vers les 450  CAO (Centre d’accueil et d’orientation) répartis partout en France: 32 à Cahors, 20 à Figeac. 1080 migrants sont attendus dans la région Occitanie, et une soixantaine en Lot-et-Garonne.
Consultez notre carte interactive pour connaître les villes hôtes. Cette carte est établie à partir des données fournies par la CIMADE et les informations collectées par la rédaction de “La Dépêche du Midi”. Elle fait l’objet de mises à jour régulières.

“Les données à partir desquelles cette carte a été réalisée proviennent de divers recensements auprès de la presse régionale ou des militants de La Cimade. Cette carte pourrait contenir des imprécisions, mais elle recense tout de même 7585 places d’hébergement dans ce dispositif. Il ne s’agit pas d’une carte officielle, les données ne proviennent pas du ministère de l’intérieur. Elle permet néanmoins d’apprécier la répartition des CAO sur tout le territoire. Certains centres sont anciens, d’autres nouveaux, d’autres enfin font l’objet d’une réouverture après la première opération mise en place fin octobre 2015”, précise La Cimade, sur son site Internet.
L’association, qui a pour mission de manifester une solidarité active avec les personnes opprimées et exploitées, défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions. Dans la région, elle va évidemment venir en aide aux migrants qui devraient arriver dans les heures qui viennent. “Notre première mission va consister à surveiller à ce que le règlement de Dublin ne soit appliqué, explique Pierre Grenier, le délégué régional Sud-Ouest de la Cimade. Ce règlement stipule en effet qu’un migrant doit faire sa demande d’asile dans le premier pays européen dans lequel il a été identifié ou dans le pays qui lui a procuré un document de voyages. Dans le cadre des migrants de Calais, plus de la moitié d’entre eux sont donc censés faire leur demande en Autriche, en Allemagne, en Hongrie ou en Grèce. Les préfets ont le pouvoir d’accepter à ce la demande soit faite en France et nous allons donc aider les migrants à faire des démarches en ce sens. Ensuite nous serons en appui sur les sites où ils seront accueillis pour les épauler, avec nos 200 bénévoles dans la région, pour les épauler dans toutes les démarches administratives.”

 Cliquer sur votre ville pour avoir le nombre de migrants attendus

2 commentaires pour “Migrants: 2 centres d’accueil dans le Lot Cahors et Figeac

Les commentaires sont fermés