Où en sont les grands chantiers de Cahors?

best western3

Hôtel Best Western

Chantiers privés ou publics, des opérations de construction sont menées aux quatre coins de la cité. «La ville est en perpétuelle évolution», se réjouit Michel Simon, le premier adjoint. Les grues, flèches de fer pointées vers le ciel, sont plus nombreuses que les clochers. Elles tournoient près du pont Valentré au-dessus du futur hôtel Best Western en bord de rivière (photo ci-contre) et accompagnent l’élévation de l’auberge de jeunesse internationale au cœur du «quartier du XXIe siècle». Dans la côte des Ormeaux, sur une parcelle en triangle, se bâtit un local qui abritera des bureaux. La résidence Habitat Jeunes, avenue Jean-Jaurès, présente une façade quasi terminée. Deux autres opérations, la résidence des Cardourques par la société Les Chalets et la résidence d’Olt par Polygone, sont très avancées. En cours, le chantier de la préfecture place Chapou et la construction du centre universitaire à Cabessut sont des «gros morceaux» tout comme la déconstruction par Lot Habitat d’immeubles de la cité de la Croix de Fer. Fleurira à cet emplacement un bel ensemble immobilier. C’est le printemps des chantiers.


Des bureaux côte des Ormeaux

Côte des Ormeaux, dans une parcelle de terrain en pointe, l’entreprise Grenier spécialisée dans le gros œuvre commence à monter les murs d’un bâtiment qui devrait accueillir des bureaux. Le chantier tout récent, n’a commencé que le mois dernier. Le projet est porté par la SCI d’Angor de Cahors.


Le Chai prêt à la fin de l’année

Les travaux de construction du Centre d’hébergement international (Chai) vont à un rythme soutenu. Les fondations sont terminées et sur la base en ciment qui se trouve à présent au niveau de la route, seront édifiés trois étages de plus. En principe, si le calendrier des travaux est respecté, il devrait être prêt à la fin de l’année.

«Dans ce quartier, précise Michel Simon, on va engager l’aménagement d’espaces publics dans le prolongement du Trait d’union, avec une requalification de l’avenue Breton. Un cheminement piétonnier sera réalisé depuis l’arche du pont Valentré en passant devant l’hôtel Best Western, la centrale hydroélectrique jusqu’aux anciens remparts. C’est un chantier important, ajoute le premier adjoint, qui devrait être achevé fin 2016 début 2017.» À noter que chemin du Perié, le parking de délestage sera bientôt prêt à être utilisé.


Préfecture : jusqu’en 2017

La grande rénovation des bâtiments de la préfecture, place Chapou est en marche. Un chantier jusque-là contenu entre les murs de l’édifice et dont la première phase, entamée début février, a laissé le champ libre aux archéologues du conseil départemental pour des fouilles préventives. Démolition, reconstruction, le chantier conséquent marquera une pause pendant l’été pour reprendre à la rentrée.

L’opération doit s’achever l’année prochaine, près de 200 fonctionnaires seront alors regroupés sur le site.


Habitat Jeunes : l’heure des finitions

Il n’y a que les fourgons des entreprises stationnés dans le passage et avenue Jean-Jaurès qui trahissent de l’extérieur l’existence des travaux encore en cours dans la future résidence Habitat Jeunes. Les finitions intérieures sont en cours, l’immeuble doit être livré en mai ou juin.

Le projet a été porté par Le Grand Cahors, la chambre de commerce et d’industrie, Lot Habitat, et l’association foyer des jeunes travailleurs les Cordeliers. Une partie de la résidence comprendra seize logements locatifs sociaux, dont les 5 T3 prévus pour la colocation alternée ; une autre les logements destinés aux étudiants, apprentis, jeunes en formation. Au final l’opération s’élèvera à près de 2 M€, mais elle a bénéficié des subventions venant de l’État, la région et le département, et s’est faite avec les fonds propres de Lot Habitat.