“Oui aux trains de nuit”

.D’après une enquête réalisée par le collectif « Oui au train de nuit » partout en France, sous forme de questionnaires envoyés entre janvier et avril, c’est dans notre département que les candidats, de tous bords, se sont le plus mobilisés en faveur du train de nuit.

« Ici les candidats aux municipales sont particulièrement concernés et impliqués car les associations de défense du service ferroviaire sont actives et nombreuses (à Gourdon, Assier et pour Cahors-Capdenac), que le territoire est excentré, mal desservi et qu’il n’y a aucune alternative satisfaisante », avance Nicolas Forien. « Les élus sont conscients qu’il faut maintenir ce service car notre territoire est enclavé, on n’a ni TGV ni bus pour rejoindre Paris », explique Jacques Montal, secrétaire de l’association de défense de la gare d’Assier qui a sondé les candidats.

extrait de La Dépêche

2 commentaires pour ““Oui aux trains de nuit”

  1. jevouslis
    jeudi, 9 juillet 2020 à 11:50

    La circulation du train de nuit, entre Paris et Rodez, a été rétablie par la SNCF pour l’été, uniquement les vendredis, samedis et dimanches. Le vice-président de la Région Occitanie, en charge des infrastructures de transport et des mobilités, Jean-Luc Gibelin, s’adresse directement à Jean Baptiste Djebarri, ministre délégué aux transports dans le gouvernement de Jean Castex, il lui demande le rétablissement des trains de nuit entre Parie et Rodez

  2. jevouslis
    jeudi, 9 juillet 2020 à 11:52

    Télétravail et train, c’est un couple qui peut participer au développement de notre territoire, ils sont complémentaires, quand on télétravaille il faut pouvoir se rendre périodiquement au siège de son entreprise

Laisser un commentaire