Photos de libellules à Cahors

Bernard Roux

Après les papillons, il s’attaque aux libellules ! Non, ce constat n’est pas consécutif à un impact négatif d’un nouvel herbicide, mais plutôt le résultat de la traque passionnée et patiente d’un «insectophile». En effet, dans la magnifique salle voûtée du XIe siècle du sous-sol du magasin Forum des Arts, Bernard Roux avait convié collègues artistes, relations et proches pour son second vernissage, vendredi 3 juin.

En une trentaine de photos, ayant nécessité «plus de 7 000 déclencheurs, parfois allongé dans les mares de Flaujac-Poujols, et en domptant les flares» commente l’exposant, Bernard Roux met en valeur, magnifie les libellules en y portant un objectif décalé, mais adroit. Certains clichés semblent irréels, tant l’odonate, objet central de la saisie photographique, apparaît dans une attitude ou des toilettes insoupçonnées. La libellule est une coquette, car certaines arborent des livrées très fardées, comme celle-ci nimbée de rosée ou celle-là dissimulée derrière ses yeux globuleux.

Déjà, le réalisateur se projette sur l’exposition future qui approchera les batraciens ou d’autres hôtes miniatures de la faune quercynoise.

L’installation restera visible tout le mois de juin, du mardi au samedi, aux heures habituelles d’ouverture du magasin de beaux-arts et de loisirs créatifs Dalbe 9, place Alain de Solminihac Cahors.

cahors loisirs créatifs3

Étiquettes: