Programme culturel de décembre à Souillac

Avant que ne sonne le glas de l’année 2017, de nombreuses animations sont proposées.

L’association «Les Artistes autour du puits» organise sa foire aux livres et aux jouets, le 3 décembre au palais des congrès. Le 8 décembre à la salle Du Bellay, Vivre à Souillac propose sa dernière conférence de l’année sur le thème «Pourra-t-on se soigner demain comme hier face à la pénurie de médecins ?» présentée par l’association Mieux Vivre du nord du Lot.

Le Téléthon attend convives et festaïres le 9 décembre au palais des congrès pour des animations suivies d’un dîner dansant. Le même jour, à 21 heures salle Du Bellay, Souillac en Scène reçoit la compagnie La Carpe dans une comédie dramatique «Vers toi terre promise…».

Le 14 décembre à partir de 12 heures, le repas des anciens se déroule au palais des congrès dans une ambiance musicale et, à 15 heures à la bibliothèque municipale, Cathy Borie anime l’atelier d’écriture suivie par le club lecture et Michel Desprez pour une discussion autour du livre «La porte» de Magda Szabo.

Puisque Noël arrive à grands pas, les animations vont s’enchaîner pour la joie et le plaisir de tous. Le 10 décembre, le grand marché de Noël se tient dans le centre ancien et la salle Saint-Martin dans une ambiance musicale et avec plein de belles surprises. C’est à la salle des fêtes de Pinsac que se dérouleront les auditions de Noël de l’école de musique de Souillac.

Le 23 décembre, la bibliothèque municipale propose aux enfants un goûter avec le Père Noël chargé de chocolats et, le soir, la Sportelle, quatuor vocal du festival de Rocamadour, donne son concert de Noël salle Saint-Martin. En attendant le Père Noël, aura lieu, le 24 décembre salle Du Bellay, le tirage de la tombola des écoles de Souillac puis un spectacle pour enfants, «Rêve de clown», suivi d’un goûter offert par l’association des commerçants Articomm. Enfin, encore un cadeau pour les enfants, le 27 décembre toujours à la salle Du Bellay, avec un spectacle plein de rire et de tendresse, «Ybos et ses chiens comédiens».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.