Projet de «coworking» en vallée du Lot. C’est quoi le coworking?

coworkingUne réflexion est actuellement menée pour la création d’un réseau de travail collaboratif (coworking) et d’espaces partagés (tiers-lieux) en vallée du Lot et du vignoble. Ce réseau professionnel et de lien social contribuera à l’attractivité, au développement et dynamisme local, en proposant des services adaptés aux besoins des utilisateurs : indépendants, télétravailleurs, TPE/PME, entrepreneurs, associations, citoyens…

La démarche est participative, la première étape est donc une enquête préparatoire afin de diagnostiquer localement les besoins. Une présentation détaillée sur le concept aura lieu lors du conseil communautaire de juillet, suivie par d’autres actions de communication sur le territoire dans le cas d’un lancement effectif du projet. Un site internet d’information sera alors disponible pour que chacun puisse participer à sa co-construction. En pratique, par une enquête sur ce site  et sur les sites participants (mairies concernées, futur site dédié au projet…) ; adresse mail de contact : cowloting@gmail.com. L’enquête se veut généraliste mais avec une priorité en direction des professionnels (indépendants, télétravailleurs…). Elle sera accessible durant 3 mois, de mi-juin à mi-septembre.

Les espaces de coworking, ou « tiers lieux », sont des lieux de travail partagés permettant d’héberger des professions indépendantes, des télétravailleurs, des étudiants entrepreneurs….

En France, plus de 100 000 personnes travaillent ou ont déjà travaillé en espace de coworking. Ce phénomène n’est pas une question d’âge, il exprime un nouveau mode de vie

Les coworkers sont généralement des chefs d’entreprise de tout type disposant de budget limités ou simplement d’indépendants lassés de la solitude du travail à domicile.

Au-delà des locaux et moyens mis à disposition, ces lieux ont avant tout vocation à favoriser les échanges, la collaboration, l’entraide, rompre l’isolement des travailleurs indépendants et aider à développer des réseaux.

Ils apprécient la relation égalitaire qu’ils ont avec les autres coworkers, pas d’enjeu comme il en existe entre collègues, et surtout, pas de hiérarchie avec l’entreprise.

Travailler avec un partenaire coworker que l’on sera amené à croiser régulièrement, favorisera les choix coopératifs. Habituellement, lorsque l’on cherche un prestataire ou un partenaire pour le projet qu’on souhaite mener, on trouve un inconnu sur Internet ou par téléphone et on commence à travailler avec lui sans savoir d’abord qui il est et comment il travaille. Mais le coworking permet de fonctionner autrement ; on connaît d’abord les capacités, les qualités et le talent des gens, avec qui on peut ensuite entrer dans une relation de coopération basée sur une plus grande confiance et une plus grande connaissance mutuelle.

Co-working et milieu rural

Ce sont aussi des lieux ouverts sur le territoire, en lien étroit avec les associations économiques et culturelles qui l’animent.

Ce concept qui s’étend fortement depuis quelques années dans un esprit d’économie collaborative se développe en milieu rural.

Les espaces situés en milieu rural contribuent à :
– Lutter contre l’isolement des professionnels
– Favoriser l’emploi en zone rurale
– Dynamiser l’économie locale
– Attirer des nouveaux arrivants
– Doper les finances locales et la vie des villages.

Ils proposent également des ateliers ouverts à tous avec comme but de créer de véritables incubateurs de territoire grâce au numérique et à la mise en place de pratiques collaboratives pour mieux appréhender les grands enjeux du monde qui vient (transition numérique, développement durable, autonomie alimentaire, restauration de la biodiversité, moindre impact environnemental, etc…).

La rencontre stimule la créativité par l’interaction, les espaces de coworking constituent un cadre de travail approprié à la nouvelle génération de travailleur en mobilité.

La connectivité n’est pas seulement celle des outils mais aussi celle des individus.

 

En ce qui concerne les femmes, elles aiment travailler en équipe, mais ont un grand besoin de flexibilité pour continuer à gérer les contingences familiales, et utilisent donc le coworking pour développer leur réseau et trouver des partenariats qui améliorent leur accès à des projets plus conséquents.

 

Que recherchent vraiment les coworkers quand ils se rendent dans leurs espaces ?

Ce n’est pas seulement la mutualisation des moyens qui est recherchée, les conditions de confiance et de proximité permettent la mutualisation des compétences, des idées, des énergies et des réseaux pour le bénéfice de tous.

Documentation

Enquête pour développer un projet de coworking rural:

Aidez nous à développer notre projet de coworking rural :

Exemple d’espace de coworking

http://www.lepetiteconomiste.com/Le-Comptoir-nouvel-espace-de-5202