Cahors: Un film sur Compostelle projeté ce mercredi soir sur les allées Fénelon

L’association «Sur les chemins de Compostelle» assure l’accueil des pèlerins à l’Octroi mais aussi à la la cathédrale Saint-Étienne. A l’occasion des 20 ans de l’inscription du chemin à l’UNESCO, une soirée spéciale est prévue ce soir en ville.

L’association «Sur les chemins de Compostelle» se mobilise à l’occasion des 20 ans de l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO des chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France. «Le 25 juillet,la messe des pèlerins à 18 h 15 sera plus solennelle. Le soir à 22 h 30 sur les allées Fénelon, le film de Freddy Mouchard «Compostelle le chemin de la vie» sera diffusé sur un écran géant de 10 mètres sur 12» annonce Michel Fraïssé, le président de l’association dont il rappelle l’objectif. «Notre rôle, c’est d’accueillir tout le monde, il n’y a pas de ségrégation. Les pèlerins ont tous des démarches personnelles, avec souvent une ouverture sur le cultuel. Ils sont en recherche de sens. Le département du Lot est celui qui a le plus de sites». A Cahors, l’accueil des cheminants se fait aussi à l’Octroi sur le pont Louis-Philippe. «Avec l’Octroi, on a deux missions définies. C’est un accueil réconfortant d’information et aussi un lieu d’écoute. De 16 heures à 19 heures, on accueille les pèlerins en la cathédrale. Par exemple, des étudiants après leurs études, prennent une année sabbatique pour faire le chemin. On reçoit une trentaine de pays» poursuit le président. Sur la vingtaine des sites que compte le Lot, entre 10 000 et 12 000 pèlerins sont accueillis chaque année, près de 3 600 le sont à la cathédrale de Cahors.

L’association «Sur les chemins de Compostelle» participe par ailleurs aux journées du patrimoine afin de faire connaître auprès d’un large public le rayonnement du chemin de Saint-Jacques. Le Quercy a le privilège d’être traversé par le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en provenance du Puy. Ce privilège est même pluriel puisqu’entre Montredon près de Figeac et Montfaucon près de Montcuq, plusieurs variantes de la Via Podiensis parcourent les 420 kilomètres des itinéraires lotois. La voie principale relie Figeac à Montcuq par Cajarc et Cahors à travers Causses (Vaylats) et Quercy blanc (Lascabanes). La variante du Célé suit les méandres de la rivière en bas dans la vallée ou en haut sur les plateaux.


 

1 commentaire pour “Cahors: Un film sur Compostelle projeté ce mercredi soir sur les allées Fénelon

  1. Guy Forge
    mercredi, 25 juillet 2018 à 22:45

    Bonjour, Gourdonnais depuis 4 mois, je suis le blog depuis le début de l’année. Tous les jours je le consulte avec plaisir comme source d’informations, de faits d’actualité ou historiques, de propositions d’activités, de découvertes de gens, d’événements locaux, de lieux. Irremplaçable. Je suis également abonné à la lettre hebdomadaire. Une seule critique à votre égard et une demande (une suggestion) d’amélioration: un grand nombre d’articles ne localisent pas géographiquement leur objet; parfois en lisant l’article et par déduction j’arrive à comprendre où l’événement a lieu, pas toujours; alors je dois effectuer des recherches complémentaires via internet pour me repérer. Exemple: l’article de ce jour sur “Un film sur Compostelle projeté ce mercredi soir sur les allées Fénelon”; c’est où les allées Fénelon en Bouriane? A Gourdon? à Salviac?à Cazals? ….. non pas en Bouriane mais, via l’article de la Dépêche, à Cahors (qui jusqu’à plus informé n’est pas en Bouriane…). J’imagine que pour les nouveaux habitants, les touristes et tous ceux qui sont de passage, ce n’est pas évident de se repérer. Dans quelques années, je n’aurai plus ce problème… Au-delà de mon cas particulier, je réitère ma suggestion de meilleure identification des lieux en lien avec les articles. Merci d’avoir lu ce commentaire et merci encore pour votre travail remarquable. Cordialement. Guy Forge

Les commentaires sont fermés