Une crèche communautaire remplacerait la crèche associative

La crèche “Ecoute s’il joue”

Lundi 28 octobre, le sous-préfet de Gourdon, Jean-Luc Tarrega, a fait part des conclusions de l’étude qu’il a initié en début d’été en collaboration avec les élus de la communauté de communes Quercy-Bouriane et concernant les difficultés financières de la crèche associative «Écoute s’il joue» de Gourdon.

La crèche, en effet, n’est pas à l’équilibre, une cagnotte a même été mise en place pour la soutenir.

Le sous-préfet commente : «Cette crèche est très structurante pour notre territoire, c’est un argument attractif pour de nouveaux habitants et elle est indispensable dans une région où l’emploi est souvent éloigné de l’habitat.

Dans le traitement de ce dossier je dois souligner que la présidente de la CCQB, Marie-Odile Delcamp et son équipe ont parfaitement appréhendé le sujet, avec un engagement remarquable dans sa technicité et cela afin de dégager des pistes qui solutionneraient la survie de la crèche. Une première réunion avait synthétisé l’orientation de ce dossier, et récemment, la deuxième réunion amenait ses conclusions. C’est donc avec l’engagement et la volonté de maintenir la structure et les emplois que nous proposons l’alternative suivante : Que la crèche actuellement associative fasse son transfert à crèche communautaire ; la crèche serait sous responsabilité de la CCQB et de la CAF. Il se conserverait les actuels emplois en CDI, l’emploi du temps et les heures d’ouverture devraient être cependant rationalisés, les salaires de la direction de la crèche seraient pris en charge par la CCQB, certains frais seraient revus à la baisse et la CAF pourrait solliciter des aides conséquentes pour la structure».

Il appartient maintenant à l’association Écoute s’il joue, actuellement en possession du dossier, de décider avant la fin de l’année si l’étude proposée leur convient ou d’apporter d’autres éléments de solution. Elle se réunira ce mercredi 6 novembre.

1 commentaire pour “Une crèche communautaire remplacerait la crèche associative

  1. jevouslis
    vendredi, 3 janvier 2020 à 13:53

    Un accord a eu lieu entre la sous-préfecture, la communauté de communes, le conseil d’administration et les adhérents de la crèche, durant l’assemblée générale extraordinaire
    Écoute s’il joue demeure une crèche associative et parentale. La réduction de l’horaire journalier du personnel sera de 30 minutes, avec l’heure de fermeture à 18 h 30, contre 19 heures antérieurement. La crèche fermera durant deux semaines en été. Enfin, la masse salariale va être réduite avec un départ à la retraite sans reprise et cinq contrats aidés supprimés. Le personnel de la crèche titulaire d’un CDI n’est pas impacté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.