Une soirée autour du vocabulaire du Haut-Quercy

Jeudi 16 mai à 20 h 30 , Gaston et Jacqueline Bazalgues présenteront leur dernier ouvrage «De pech en combe, randonnée à travers le vocabulaire du Haut-Quercy», paru aux Editions Du bord du Lot.

Entretien avec Gaston Bazalgues, maître de conférences honoraire à l’université de Montpellier, en présence de son épouse Jacqueline qui a collaboré à la réalisation de ce livre.

D’où vous vient cette passion pour l’occitan ?

Natif de Couzou et de langue maternelle occitane, j’ai, après les écoles de Couzou et de Gramat, puis le lycée Gambetta à Cahors, commencé ma carrière d’enseignant dans le Midi à Béziers et Carcassonne.

J’ai découvert à cette époque la croisade des Albigeois et le troubadour Uc natif de Saint-Cyr d’Alzou près de La Pannonie, l’un des pères de la renaissance italienne. Cela m’a donné l’envie d’étudier la langue et la civilisation occitane. En 1968 j’ai présenté une thèse «Le parler occitan de Couzou en Quercy, inventaire lexical et ethnographique». Entré à l’université Paul-Valéry de Montpellier j’y ai enseigné en français puis en occitan. Membre d’une équipe du CNRS, j’ai publié la première méthode d’apprentissage audio-orale de l’occitan. En 2002, en collaboration avec mon épouse Jacqueline, docteur en études romanes, j’ai publié deux ouvrages «Écritures populaires : conter, réciter et chanter à Sète avant Georges Brassens» et «À la découverte des noms de lieux du Quercy et des communes du Lot».

J’ai consacré aussi de nombreux articles au Lot dans des revues universitaires et patrimoniales et collaboré à l’Encyclopédie Bonneton Lot.

Présentez-nous votre dernier ouvrage.

C’est un résumé de mes travaux commencés en 1964 sur le vocabulaire du Haut-Quercy. Les noms présentés dans cet ouvrage échappent souvent au regard du grammairien et ne sont pas répertoriés dans les dictionnaires. L’ouvrage permet de décrypter ces termes occitans que l’on rencontre dans notre région entre causse et rivière. Pour une meilleure compréhension nous les avons classés par thèmes : nom de la pierre, des constructions en pierre sèche, relief, nature, points d’eau, petit patrimoine, etc.

Propos recueillis Joël Cazal La Dépêche

On verra aussi à à la bibliothèque de Gramat:

Du mardi 14 mai au samedi 1er juin : exposition «Chemins de pierres» proposée par le parc naturel régional des Causses du Quercy avec des dessins originaux et grand format de la bande dessinée éponyme de Troubs publiée aux éditions des Requins Marteaux. Troubs est un dessinateur voyageur. L’exposition et la BD retracent l’errance poétique de l’auteur et racontent les cailloux et les habitants du causse. Il sera présent le 1er juin à 14 heures pour une rencontre-dédicaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.