Violences faites aux policiers

policiersAujourd’hui à midi, devant le commissariat de police de Cahors (comme devant une cinquantaine d’autres hôtels de police en France) se tiendra un rassemblement inédit à l’initiative du syndicat Alliance Police Nationale et de la CFE-CGC. Policiers, gendarmes, policiers municipaux, simples citoyens devraient se retrouver pour dénoncer les violences faites aux policiers au cours des dernières manifestations. «Les affiches réalisées par un syndicat, la CGT pour ne pas la citer, ne font qu’attiser la haine» Jean-Paul Peixoto, le secrétaire départemental du syndicat Alliance ajoute : «On essaie de faire croire que les policiers frappent aveuglément sur la jeunesse. or ils sont la cible de groupuscules, d’individus qui se mêlent aux manifestants pour casser du flic. Pour avoir discuté avec des collègues qui sont intervenus à Paris, ils n’ont jamais vu un tel degré de violence, visés par des jets de boulons, de pavés et d’acide». Thierry Couve au nom de la CFE-CGC l’affirme : «Aujourd’hui, nous devons être à leurs côtés. Les 17 secteurs représentés au sein de notre organisation ont été unanimes pour marquer leur solidarité». Le représentant syndical poursuit : «Nous sommes opposés à la loi El Khomri mais nous n’avons pas le droit d’encourager des comportements déviants. Là, un palier a été franchi».

2 commentaires pour “Violences faites aux policiers

Les commentaires sont fermés