32es Rencontres Cinéma de Gindou

32es Rencontres Cinéma de Gindou (Lot)
20 – 27 août 2016

  • Hommage à Denis Gheerbrant,
  • Vagabondages cinématographiques,
  • Films du patrimoine

05 65 22 89 99

Programme complet : www.gindoucinema.org

 

Les Rencontres Cinéma de Gindou ont été créées en 1985. Activité phare et fondatrice de l’association Gindou Cinéma, le festival est né du désir de montrer et de défendre un cinéma de qualité en privilégiant la rencontre autour des films et le brassage des publics. Aujourd’hui, sa fréquentation dépasse les 18 000 spectateurs et le public s’est étendu aux cinéphiles venant de la France entière.
Durant une semaine, une centaine de films est projetée, sans compétition. Dans la mesure du possible, les films sont présentés par le réalisateur/la réalisatrice ou un membre de l’équipe du film.

 

La programmation se compose de 3 sélections :

– L’hommage à… est dédié à l’œuvre d’un cinéaste ou d’un producteur. Après Claire Denis, Brigitte Roüan, Jacques Rozier, Jean-François Stévenin, Otar Iosseliani, Aki Kaurismäki, Alain Tanner, Luc Moullet, Abderrahmane Sissako, Nicolas Philibert, Robert Guédiguian, Claire Simon, les frères Dardenne, Paulo Branco, et bien d’autres, nous accueillerons en 2016 Denis Gheerbrant (en sa présence) avec une sélection de 12 films : Amour rue de Lappe (1984), Question d’identité (1985), La Parole d’abord (1986), Et la vie (1990), La Vie est immense et pleine de dangers (1994), Grands comme le monde (1998), Le Voyage à la mer (2000), Après, un voyage dans le Rwanda (2003), Le Centre des rosiers ( 2009), Les Femmes de la cité Saint Louis (2009), La République (2009) et On a grèvé (2014).

– Les vagabondages cinématographiques, libre parcours dans la cinématographie mondiale actuelle : 80 films, courts ou longs métrages, fictions ou documentaires, inédits, peu diffusés ou en avant première. Ces films ont en commun de porter des regards singuliers et sensibles sur notre monde contemporain.

– Une carte Blanche à la Cinémathèque de Toulouse et au CNC sur le thème du bouc émissaire au cinéma dont Carrie de Brian de Palma (1976), L’Epouvantail de Rolan Bikov (1984), Panique de Julien Duvivier (1946), Scènes de chasse en Bavière de Peter Fleischmann (1968).

 

– Les séances en journée ont lieu dans le Louxor, structure éphémère de 300 places qui dispose de tout l’équipement et le confort d’une salle fixe.

(Une séance : 6€ (réduit 4,50€) – 6 séances : 27 € – Passe festival : 50€ (réduit 45€)

Les séances en soirée sont gratuites. Elles ont lieu en plein air dans le Cinéma de Verdure d’une capacité de 700 places. Le festival se termine par une grande nuit de cinéma où des films sont projetés jusqu’à l’aube !

En parallèle, des projections itinérantes en plein air, gratuites, ont lieu à 21h30 dans des villages environnants : à Gourdon le 22, Marminiac le 23, Salviac le 24, Cazals le 25, Thédirac le 26.

Chaque jour, le public peut participer aux tchatches à 17h, des discussions sur les films avec les invités, puis assister à un apéro-concert à 19h.

Plusieurs lieux de restauration sont proposés, ainsi qu’une librairie éphémère tenue par La Librairie-Tartinerie de Sarrant (Gers).

 

Et enfin seront accueillis pour une 1ère résidence les participants à la 4e édition de La Ruche, programme d’accompagnement à l’écriture de scénario de court métrage pour 8 jeunes auteurs autodidactes, encadrés par les cinéastes Sandrine Poget et Emmanuel Laborie.

2 commentaires pour “32es Rencontres Cinéma de Gindou

Les commentaires sont fermés