A Cahors les gilets jaunes défendent le commerce de proximité

GILETS JAUNES

Un rassemblement de gilets jaunes du Lot, de Caussade et Montayral, s’est installé hier à un rond-point à Labéraudie. «Nous voulions faire une action différente, ne pas se mêler au centre-ville pour ne pas gêner les commerçants», explique un gilet jaune. «Le commerce de proximité et la fabrication française, nous y sommes attachés. Consommer local, ça fait partie de nos revendications. Des sommes importantes ont été dédiées à des ronds-points, pour installer des infrastructures de la grande distribution. Les taxes sont plus importantes pour les commerces de centre-ville. On le dénonce», ajoute-t-il.

Ils ont également évoqué leurs inquiétudes sur les retraites. Ils ont échangé sur leurs revendications de base. Certains ont rejoint la marche pour le climat. «Sur l’écologie, le climat, l’environnement, il faut définir de façon citoyenne une vision claire et précise de ce signifie la transition écologique», remarque un gilet jaune. Ils proposent de favoriser un modèle agricole orienté vers une agriculture résiliente, non polluante et indépendante des énergies fossiles, avec entre autres la modification des subventions de la PAC pour avantager en priorité les cultures diversifiées sur les petites surfaces et des élevages de plein air. Pour lutter contre la pollution, ils préconisent de favoriser les transports en commune, le covoiturage.

Hier, des automobilistes, en signe de solidarité ont klaxonné. Les gilets jaunes ont rappelé que le mouvement loin de disparaître était en convergence avec d’autres associations.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.