A Cahors les terrasses des cafés vont s’étendre

Les restaurateurs vont remettre le couvert le mardi 2 juin à Cahors dans des conditions inédites certes, mais le soleil qui persiste devrait favoriser le service en terrasse. Celles-ci vont s’étirer bien au-delà du périmètre autorisé. La ville va faire preuve de souplesse et d’indulgence. Il le faut bien pour redonner du souffle à cette économie et du plaisir aux Lotois comme aux futurs touristes.

Travaux de peinture, changement de mobilier, déco revue et corrigée… certains restaurants de Cahors ont même fait carrément peau neuve comme L’Interlude de Philippe Gardillou qui a repeint sa façade historique rouge en noir. Petit clin d’œil au Stade Toulousain dont le patron est supporter. Les restaurateurs de Cahors ne se sont accordés qu’une très courte pause ce jeudi dans leur travail de préparation à la réouverture de leur établissement. Une pause à 17 heures précisément, heure à laquelle il s’agissait pour eux de ne pas perdre une miette du discours du Premier ministre Édouard Philippe qui tenait une partie de leur avenir entre ses mains.

Ces pros de la restauration retenaient leur souffle en espérant que le chef du gouvernement allait leur octroyer une certaine liberté d’action, même s’ils savaient d’avance que les règles de distanciation seraient toujours d’actualité. Jouissant de l’une des plus grandes terrasses du boulevard Gambetta, le poumon de la ville, le Pub Au Bureau assure qu’il saura s’adapter.

Cet après-midi, Fabrice Houssaye, le gérant de cet établissement, s’affairait sur l’autre terrasse inexploitée à l’arrière du Pub. Son plan B.
« Cet espace appartient au Crédit Agricole qui m’a donné son accord pour l’utiliser. La terrasse principale, sous les arcades, permet de dresser 120 couverts. Avec les règles de distanciation, il sera encore possible de profiter d’une telle affluence, mais seulement grâce aux nouveaux aménagements sur la nouvelle terrasse » explique Fabrice Houssaye.

Distanciation et désinfection systématique des tables

À l’intérieur, c’est une autre histoire. « Nous pouvons accueillir également 120 personnes en salle, mais à cause de la distanciation ce chiffre tombe à 30 couverts, c’est peu » regrette le patron du Bureau.

Une formation sur les règles sanitaires est prévue pour le personnel des établissements de ce groupe. Un référent Covid-19 chargé de superviser l’application des consignes par les salariés sera nommé. C’est généralement la règle pour toutes les équipes des restaurants cadurciens.

Autre contrainte, mais facile à comprendre : la désinfection systématique de toutes les tables après le départ des clients et avant l’accueil des suivants. Les serveurs devront marcher un peu plus en raison de l’extension des terrasses… jusqu’à ce que le coronavirus soit terrassé.

Réaction à chaud du restaurateur Eric Bargues

« La liberté est la règle, l’interdiction l’exception. » Ces mots prononcés par le Premier ministre hier ont suffi pour redonner le sourire à Eric Bargues, le boss du Bistro de L’Isa à Cahors, ravi de pouvoir redémarrer son activité le mardi 2 juin à l’heure du café.

« Notre syndicat L’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) nous a adressé un document officiel très complet établi avec le gouvernement. Document sur lequel nous allons devoir nous appuyer pour respecter un certain nombre de mesures sanitaires qui concernent toute la filière cafés, hôtels, restaurants. Pour ma part, j’ai nommé un référent de salle et un pour la cuisine. Nous avons tous hâte de reprendre. Les voyants reviennent au vert, mais je reste prudent. Nous devons observer un mètre de distance entre chaque table. Cela oblige à réorganiser les salles et les terrasses, mais apparemment celles-ci pourront être bien étendues » se réjouit-il à son tour.

Terrasse : le mot le plus prononcé dans le monde la restauration actuellement. Car ce sont elles qui vont sauver le métier que le virus aurait pu terrasser si les restrictions avaient été encore prolongées.

Jean-Luc Garcia La Dépêche

7 commentaires pour “A Cahors les terrasses des cafés vont s’étendre

  1. Eric Albarda
    dimanche, 31 mai 2020 à 12:44

    Impeccable

  2. jevouslis
    dimanche, 31 mai 2020 à 14:13

    Dans les villages de Bouriane de nombreux restaurants ouvrent le 2 juin notamment Mourgues à Peyrilles
    Ils peuvent mettre un commentaire pour le signaler

  3. dimanche, 31 mai 2020 à 15:14

    l’Hostellerie de Goujounac rouvrira le jeudi 4 juin pour les déjeuners tous les jours sauf samedi, et vendredi soir pour les burgers gourmands.

  4. Guy MOLLAUCH
    lundi, 1 juin 2020 à 14:39

    Bonjour à toutes et à tous,
    Fabienne et moi Guy, nous vous annonçons l’ouverture à la clientèle, suite à cette crise sanitaire, de notre établissement Le Restaurant Bar Pizzeria LE SHALOUNA, le Bourg, 46310 Frayssinet le Gourdonnais.
    Nous vous accueillerons en suivant strictement les règles sanitaires réglementaires en salle ou sur nos deux terrasses extérieures. ( pour l’accès en salle, le masque est obligatoire entre la porte d’entrée et la table que vous aurez choisie et vous pourrez l’enlever par la suite).
    Nous vous proposerons un menu fait maison, nos pizzas, kebabs, tacos, burgers, sur place ou à emporter et un menu à emporter à 10 euros TTC avec entrée, plat chaud, fromage, dessert et pain.
    Vous trouverez nos menus de la semaine sur le site de la mairie, ou merci de m’envoyer un mail à guy.mollauch@orange.fr et je vous ferais parvenir notre carte et menus de la semaine (car le site du Shalouna est en construction)
    Avec plaisir de rire avec vous, vous qui nous avez tant manqué.
    Très cordialement.
    Fabienne et Guy

  5. jevouslis
    samedi, 6 juin 2020 à 17:46

    “La Marcillande” à Payrignac est ouvert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.