Crues : la situation se stabilise doucement

INTEMPERIE CAHORS
Tout doucement, la situation se stabilise dans le Lot. Vendredi et hier, les cours d’eau étaient montés en charge. Ce samedi, des routes étaient encore impraticables suite aux inondations.

Après les coups de vent et les grosses pluies de vendredi (lire notre édition d’hier), les cours d’eau du Lot ont continué à déborder hier. Placé en vigilance orange vent puis inondations par Météo France, le département du Lot est redescendu au niveau jaune hier en milieu de matinée. Concernant le risque de crues, tous les cours d’eau du département étaient en vigilance jaune hier en soirée.

 
 

À 18 h 45, ce samedi, le Lot atteignait en effet 4,29 m à Cahors et le site Vigicrues prévoyait que la rivière allait encore monter doucement en soirée. Lors de la crue historique du 4 février 2003, elle avait atteint les 4,69 m.

 
 

À Figeac, le Célé est monté très rapidement, de 1, 50 m en une journée. Les plaines en aval de la ville, le quartier de Ceint d’eau, ont été inondées. Un pic de 2,08 m a été enregistré à 11 heures ce samedi, avec un début de la décrue à midi.

Sur le bassin Dordogne amont, le point a quelque peu évolué pendant la nuit de vendredi à hier. Tous les affluents de la Dordogne amont y compris la Cère sont passés en vigilance jaune, soit un risque de crues génératrices de débordements et dommages localisés ou de montée rapide des eaux nécessitant une vigilance particulière en cas d’activités exposées. Concrètement sur le terrain, la Cère était sortie à Biars bourg, la route de Port Lacaze était barrée, à Port de Gagnac l’eau arrivait à la limite de débordement, à Bretenoux, la zone du pont, le camping et la Bourgnatelle étaient touchés. Là, la rivière a atteint un pic de 1,76 m en fin de matinée, avant d’aborder sa décrue. Les municipalités concernées avaient pris toutes les mesures nécessaires et aucun incident n’était à signaler. Sur le bassin de la Bave, les eaux sont très chargées sur tous les ruisseaux confluents et la Bave continue à monter, sans toutefois sortir de son lit. Sur le plan météorologique, ce samedi était déterminant puisque les pluies devaient continuer la journée et même tard en soirée sur le Cantal et le Sud Corrèze. Ensuite la situation devrait s’améliorer.

Aujourd’hui, la météo est plus favorable avec le retour des éclaircies.

Cajarc. Le maire et la société Saur informent les habitants de Cajarc que suite aux fortes pluies, l’eau du robinet distribuée sur la commune peut présenter un aspect trouble. Par principe de précaution, et en accord avec les autorités sanitaires, il est recommandé de ne pas la consommer. Pour tout usage sanitaire (boisson, préparation des repas, lavage dents…), il est donc conseillé de la porter à ébullition. Pour tout autre usage (nettoyage, lessive, vaisselle, douche…) elle peut être utilisée sans aucun inconvénient. Des bouteilles d’eau sont à la disposition des habitants tous les jours au moins jusqu’au mercredi 18 décembre inclus de 11 à 12 heures aux ateliers municipaux situés à côté du centre de secours avenue Georges Pompidou. Contacts : service clientèle de la Saur au 05 81 91 35 07 ou mairie de Cajarc au 05 65 40 65 20.

Quercy blanc. Là aussi en raison de la turbidité de l’eau, le syndicat des eaux du Quercy blanc et la Saur demandent de ne pas boire l’eau du robinet ni l’utiliser pour préparer les repas (sauf bouillie). Comme à Cahors, une distribution d’eau en bouteilles a commencé vendredi et se poursuit tous les jours de 18 heures à 19 heures sur trois points : la halle de Trespoux-Rassiels, le bâtiment Saur à Montcuq et les locaux de la communauté de communes à Castelnau-Montratier.

Cahors. l’eau distribuée par la ville ne doit pas être consommée pour la boisson et la préparation des repas. L’eau bouillie ou servant aux autres usages domestiques peut néanmoins être utilisée. La ville organise une distribution d’eau en bouteille aujourd’hui de 10 h 30 à 12 h 30 et de 16 h 30 à 19 heures, à l’espace social et citoyen de Sainte-Valérie, à l’espace social et citoyen de Terre Rouge, à la maison du citoyen de la Croix-de-Fer, à l’espace Caviole, au boulodrome Saint-Georges, aux ateliers municipaux et dans la cour de l’école Pierre-Ségala à Lamothe. La distribution est limitée à trois bouteilles par jour pour un foyer de quatre personnes.

Concernant les 1 150 foyers de la commune alimentés par d’autres syndicats de distribution d’eau (Iffernet, Quercy blanc et Francoulès), la ville invite les Cadurciens à se rapprocher de leur syndicat.

La Dépêche

1 commentaire pour “Crues : la situation se stabilise doucement

  1. jevouslis
    mardi, 17 décembre 2019 à 12:13

    Le Célé est repassé au vert, le Lot, encore haut est toujours en vigilance jaune. Les routes qui avaient subi des intempéries ont été rouvertes. Il reste encore des problèmes de téléphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.