Des valeurs de la Bouriane promues à la route du rhum

Ils étaient faits l’un pour l’autre :

  • d’un côté, Nils Boyer, qui promeut les principes d’une navigation durable et qui, à 25 ans, va participer à sa 2ème Route du Rhum,
  • et de l’autre, « Le Choix Funéraire » de Gourdon et pour qui, il n’est pas possible de pratiquer les métiers du funéraire si vous n’aimez pas les gens et ne respectez pas leur environnement !

Le premier va donc endosser les couleurs du second pour l’édition 2018 de la mythique Route du Rhum dont le départ sera donné, Dimanche 4 novembre, quelques jours après Toussaint.

« Au-delà de l’aspect marketing inhérent à tout sponsoring, et malgré l’éloignement de la Bouriane de tout rivage, ce qui nous a motivé c’est d’accompagner Nils, un skipper atypique, dans une aventure humaine exceptionnelle au travers de son association L’EAU DE LA » explique Patrick JEANJEAN du Choix Funéraire.

L’EAU DE LA est une équipe de jeunes passionnés aux horizons et talents variés, réunis pour servir un idéal autour de valeurs partagées liées à la mer :

– Respect des éléments naturels à partir de leur observation : soleil, nuages, étoiles, lune, vent, houle, courants, marées, fonds sous-marins (géomorphologie), faune et flore (reconnaissance et inventaire des espèces rencontrées), du trait de côte (repères à terre),etc ; une véritable école de la vie grâce à la mer, creuset de liens indissolubles entre l’homme et son environnement !

– Humilité : qu’est-ce que l’homme face à des éléments déchaînés par une tempête ou un coup de vent ? Comment apprendre des défaites et victoires et savoir se remettre en cause pour vaincre ?

– Solidarité : il est essentiel de former une équipe unie, dont les rôles sont clairement répartis, pour, ensemble, atteindre le même but, faire avancer le bateau sur une bonne trajectoire.

« Le défi que va relever Nils n’est pas sans faire écho à l’esprit militant qui m’anime au quotidien. Notre métier nécessite également un fort engagement humain et professionnel. Alors bon vent Nils ! » conclu Patrick JEANJEAN

La vidéo : https://youtu.be/8fk_8-uLtTA

 

———————————————————

A propos de Nils Boyer :

NILS BOYER, passionné de voile depuis l’enfance participe à ses premières courses transmanche à l’âge de 12 ans. Il évolue ensuite aux côtés grands marins tels que Franck-Yves Escoffier, Gille Lamiré, Lionel Péan…

Les régates se succèdent, l’expérience grandit, les ambitions aussi.

En 2014 avec le plus petit budget de la flotte, Nils Boyer participe à sa première Route du Rhum à bord de Let’s Go. Un bateau ancien en très mauvais état qu’il a entièrement restauré et qui sera mis à l’eau à seulement un mois du départ.

Nils aura 24 ans le jour du départ et a acquis suffisamment d’expérience et de maturité pour envisager sereinement l’évolution de sa carrière de navigateur vers la course au large.

Pour sa 2ème participation à la Route du Rhum, Nils Boyer sera le plus jeune skipper de la course.

——————————————————————

A propos de la Route du Rhum, Destination Guadeloupe

Événement sportif et maritime, La Route du Rhum compte parmi les manifestations les plus populaires. Depuis sa première édition, la magie de ce transatlantique opère au départ de Saint-Malo. Le dimanche 4 novembre 2018, ils devraient être autour de 100 solitaires à s’élancer au large de Saint-Malo pour célébrer les 40 ans de l’épreuve. Les concurrents se répartiront en six classes.

————————————————————–

A propos du bateau :

Nils va concourir en Class Rhum Mono sur un bateau qui a déjà gagné la Route du Rhum dans sa catégorie en 2002. Depuis sa construction « full carbone » sur plans Finot en 1996 aux États-Unis, ce cinquante pieds possède un parcours incroyable en ayant participé à de très nombreuses courses : Newport/Les Bermudes, le Boc Challenge, Around Alone, plusieurs Jacques Vabre et quatre Route du Rhum. Coque noir et rouge, voiles noires, Cet Open50 a retrouvé une nouvelle jeunesse.
Suite à sa remise à l’eau en juillet 2018, l’équipe s’est concentrée sur la préparation du bateau. Un gros travail technique a été effectué : repose moteur, électricité, électronique, voiles… Le 2 septembre dernier, Nils a effectué un parcours en solidaire dans l’ouest de l’Irlande avec un détour dans le Golfe de Gascogne avant de rentrer sur Saint-Malo, 1 200 miles synonymes de qualification pour la Route du Rhum 2018.

Une grande satisfaction pour Nils qui a pu découvrir toutes les possibilités et capacités du bateau dans différentes configurations météo. « Ce parcours m’a permis de déterminer les derniers travaux à effectuer et les points à améliorer pour un fonctionnement optimal du bateau. Toutes ces étapes s’inscrivent dans un planning maîtrisé qui m’apporte de la sérénité dans le décompte des jours qui me sépare de dimanche. » indique Nils.

 

4 commentaires pour “Des valeurs de la Bouriane promues à la route du rhum

  1. GARRIGUES
    vendredi, 2 novembre 2018 à 22:32

    Je partage le goût de la voile sur mon Dufour 31 en méditerranée j’ai appris à Capbreton Golfe de Gascogne
    Mon métier dans le funéraire dans le département 46 depuis tout jeune…navigateur quelques semaines en Guadeloupe je souhaite bon vent à Nils….

    • ELUE LOTOISE
      samedi, 3 novembre 2018 à 12:49

      Si l’on ne peut en effet ,qu’encourager et sponsoriser Nils Boyer pour cette passionnante aventure, nous sommes en droit de nous interroger! Pendant ce temps là..les employés communaux de Salviac vont raccorder, aménager le futur funérarium implanté sur un terrain communal aux frais de la collectivité! Est-ce cela l’intérêt général??

  2. Faucon
    dimanche, 4 novembre 2018 à 16:39

    L’INTERÊTgénéral c’est de répondre a un vrai service pour la population!
    la commune reste propriétaire de son terrain qu’elle met a disposition pour la durée du service !
    la participation municipale permettra de baisser le côut pour les familles de prés de 30%!

  3. jean pierre j
    dimanche, 4 novembre 2018 à 22:01

    Cà me rappelle un peu la traversée du Styx avec le nocher Charon

    http://www.spainisculture.com/fr/obras_de_excelencia/museo_nacional_del_prado/el_paso_de_la_laguna_estigia.html

    Pour le rhum, Orphée aux enfers d’Offenbach représente souvent le personnage de John Styx, une bouteille à la main….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.