Développement durable : le Grand-Figeac passe à l’action

developpement-durable-2Le Grand Figeac a signé une convention Plan climat air énergie territorial, s’engageant ainsi dans une démarche de réduction des gaz à effet de serre et de lutte contre le changement climatique.

«Nous avons désigné l’ARPE, Agence régionale pour l’environnement, pour nous accompagner dans l’élaboration de ce projet sur notre territoire, incluant le Haut Ségala et Balaguier d’Olt. L’Oramip (Observatoire régional de l’air en Midi-Pyrénées) interviendra également pour des études et analyses de la qualité de l’air», expose Fausto Araqué, vice-président du Grand Figeac en charge du Développement durable et de l’Environnement, tout en précisant le calendrier.

«La 1re phase de 6 mois posera le diagnostic : consommation et dépenses d’énergie, qualité de l’air, etc. La 2e étape portera sur la stratégie à mettre en place pour réduire ces gaz à effet de serre. Puis, nous passerons à un programme d’actions ; avant d’envisager une évaluation».

«Ce diagnostic de notre territoire concernera évidemment les bâtiments publics, mais les fournisseurs d’énergie seront en mesure de nous communiquer des données plus globales sur la consommation d’électricité ou de gaz. Tout au long de ce Plan climat air énergie territorial, nous solliciterons la participation citoyenne et nous nous appuierons sur un comité de pilotage», rappelle Fausto Araqué.

Journées nationales des territoires à énergies positives à Figeac

Les premières études devraient être présentées fin septembre 2016, à l’occasion des Journées nationales des territoires à énergies positives qui réuniront 500 participants à Figeac.

Cet autre programme des Territoire à énergie positive (TEPOS) qui s’inscrit dans le développement durable est porté au niveau local par le Syndicat mixte du Pays de Figeac, le Grand Figeac, Sousceyrac en Quercy, le Haut Ségala, le Syndicat mixte du Lac du Tolerme, Bagnac sur Célé et divers autres partenaires.

Fausto Araqué, qui est aussi maire de Bagnac, revient sur l’intérêt de cette action partagée : «En juin dernier, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, a décidé d’ouvrir une nouvelle ligne de financement pour les territoires comme le nôtre déjà engagés dans ce programme. En plus des 500 000 € initiaux, nous allons obtenir une enveloppe de 1,50 M€ supplémentaire». De quoi permettre aux collectivités partenaires de concrétiser leurs projets.

 

1 commentaire pour “Développement durable : le Grand-Figeac passe à l’action

Les commentaires sont fermés