Dom Robert chez Jean Lurçat

1984 Phébus

.

Jean Lurçat n’est pas encore le châtelain des Tours Saint-Laurent quand il fait la connaissance de Dom Robert en 1941 à l’Abbaye d’En Calcat, dans le Tarn. La rencontre entre les deux hommes est « prédestinée », Lurçat veut redonner à l’art mural sa vigueur et sa force en retrouvant ses techniques originelles, il est à la recherche d’artistes qui l’aideront à réveiller le métier. Dom Robert, dessinateur et enlumineur de talent, va faire le lien avec la poésie des verdures et des mille fleurs qui ont fait la gloire de la tapisserie. Les deux artistes resteront en contact toute leur vie.

Adoptant le carton numéroté privilégié par Lurçat, Dom Robert se laisse guider et conseiller avant de tracer sa propre route, unique. « Pour moi c’est comme un grand frère, celui qui m’a montré le chemin », affirme-t-il.

Dom Robert a été initié à la tapisserie par Jean Lurçat et les deux hommes sont restés en contact toute leur vie. Travaillant sur le motif, au dessin ou à l’aquarelle, Dom Robert a créé une œuvre joyeuse qui chante l’harmonie et la beauté de la nature.

Cette exposition fleurie, proposée par le Département du Lot en partenariat avec l’Abbaye-école de Sorèze, rejoint le thème de l’exposition thématique de l’écomusée de Cuzals (Sauliac-sur-Célé) intitulée « Plantes et compagnie » (2 mai ? 30 septembre 2018).

Atelier-musée Jean-Lurçat, à Saint-Laurent-les-Tours. Tél. 05 65 38 28 21. Ouvert tous les jours sauf lundi, du 1er avril au 30 septembre de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30. Fermeture le 1er mai.

La Vie Quercynoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.