Gilles Terrié le segmenteur

Gilles Terrié du hameau des Garrigues à Peyrilles, se lance un nouveau défi à travers le tournage segmenté.

Qu’est-ce que le tournage segmenté ?

C’est la suite logique du tournage sur bois, lorsque, comme moi depuis des années, on en a fait le tour. Pour être segmenteur, il faut déjà bien appréhender le tournage. Ensuite à travers les livres, j’ai découvert ce que produisaient les segmenteurs qui ne sont limités dans leur art que par leur imagination. L’art du tournage segmenté, qui s’est développé dans les années 70, consiste à assembler des éléments de différentes essences de bois, géométriquement bien définis (les segments) en couronnes, qui sont ensuite empilées pour aboutir à la forme voulue de la pièce. Cette technique présente comme avantages l’économie des bois exotiques, chers et de moins en moins disponibles, la création à l’infini de formes et de motifs décoratifs, la simplification du tournage, le profilage et surtout le creusage. Une variante de cette technique, appelée tournage segmenté ajouré, consiste à laisser certaines places de segments vides et de combiner ces vides pour créer un nouveau motif. On peut marier le bois à d’autres matières comme l’acrylique ou le corian.

Quelles sont les principales difficultés ?

Tout est très minutieux car on travaille fréquemment du bois avec une épaisseur maximale de 13 mm. Il faut aussi comprendre comment utiliser les colles (acétate de polyvinyle, polyuréthane, cyanoacrylate, ou époxy à deux composants) et respecter les temps de séchage. Aligner correctement les fils du bois pour éviter qu’ils se fendent et surtout anticiper le travail plutôt que de coller les segments au hasard, sinon, à l’arrivée, tout est à refaire.

Quelle est votre dernière œuvre ?

C’est un pied de lampe nommé Gherkin. Souvent expliqué dans les ouvrages techniques consacrés au tournage segmenté. Son nom s’inspire de la Gherkin Tower, emblème de la City à Londres, dont il a pris le spiralé. Il m’a fallu une vingtaine d’heures pour réaliser cette pièce, réparties sur trois semaines afin de respecter les temps de séchage de la colle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.