Grèves, manifestations et perturbations

«Journée rouge» demain sur Cahors dirait Bison futé : outre les écoles et services par la grève qui pourront être touchés par le mouvement social ce jeudi, la circulation pourra être compliquée demain après-midi.

Manifestation. Après le rassemblement à Cahors place Charles-de-Gaulle à 14 heures1 et les interventions syndicales, les manifestants seront invités à un parcours en ville : ils passeront par divers grands établissements publics — mairie, préfecture, finances, inspection académique, hôpital, Poste… Un mouvement de foule qui perturbera forcément la circulation en centre-ville. A éviter donc.

Mobilisation. Difficile de définir avec précision quelle sera la mobilisation demain, mais les premiers recensements font état d’un mouvement «au moins similaire à celui d’octobre». Bon nombre de services seront perturbés, sans pour autant que l’accueil ne soit fermé.

Écoles, garderies, cantines. À ce jour, seule l’école maternelle Jean-Calvet est annoncée fermée. «Cependant, nous ne sommes pas informés précisément du nombre d’enseignants grévistes» explique Martine Loock, en charge des écoles à la mairie.

Les garderies du matin seront ouvertes partout, sauf à Lacapelle. En fin d’après-midi, le service sera assuré dans son intégralité.

Pour la restauration, seuls deux services seront en fonctionnement.

Les parents devaient être informés hier à travers un affichage dans les écoles, des flyers dans les carnets de correspondance, et via le portail des familles (pour ceux qui y sont inscrits).

Service minimum. «Impossible» répond Martine Loock. D’abord parce que la collectivité ne connaît pas le taux de grévistes dans le corps enseignant ; ensuite parce que «nos agents étant en grève, je ne vois pas quels personnels nous pourrions solliciter. Il n’est pas possible d’encadrer un groupe d’enfants sans y avoir été formé.»

1. Un autre rassemblement est prévu, à la même heure, à Figeac.


La situation à Figeac

À Figeac, l’ouverture des écoles primaires sera maintenue, ce jeudi. Le fonctionnement sera impacté mais il y aura suffisamment d’agents municipaux pour assurer l’essentiel de l’accueil. Idem pour la restauration scolaire.

Les deux sites les plus impactés seront les écoles maternelles de Lacalmontie et de Marcenac. La première sera fermée, tous les enseignants étant en grève. La seconde accueillera les enfants en classe, mais les agents municipaux n’assureront ni les garderies du matin et du soir, ni les repas de la cantine. Quant à la mairie, les usagers trouveront portes closes au service de l’eau.

«Il y aura aussi des perturbations dans certains services, mais globalement l’accueil du public devrait être maintenu», explique Jérémy Sicre, responsable des services à la population. La ville ne met pas en place de service minimum.

 

3 commentaires pour “Grèves, manifestations et perturbations

Les commentaires sont fermés