La région renouvelle son souhait d’accéder à la propriété de la gare de Figeac

Près d’un an après l’incendie qui a ravagé la gare de Figeac, la question de sa reconstruction reste en suspens. La région Occitanie s’est positionnée publiquement pour prendre en main le chantier d’envergure.

 
 
Dans un courrier adressé à la direction de SNCF Gares et connexions Grand Sud, Carole Delga, la présidente de la région Occitanie, propose «une méthode et des solutions» et renouvelle son souhait d’accéder à la propriété du bâtiment, afin d’engager les travaux dans les meilleurs délais.

«Je vous confirme que l’analyse juridique conduite par les services de la région montre, à l’issue d’une coordination avec vos services juridiques, que la cession de la gare de Figeac est possible. Je maintiens donc ma demande d’accéder à la propriété de ce bâtiment qui a vocation à accueillir d’autres usages en complément de ceux liés aux services offerts aux voyageurs ferroviaires. Dans cet objectif, je souhaite que la procédure de cession soit d’ores et déjà engagée», écrit notamment Carole Delga dans ce courrier.

 

Une démarche de concertation engagée

La région Occitanie a par ailleurs engagé une démarche de concertation visant à imaginer collectivement le devenir du bâtiment et à identifier de nouveaux usages au-delà des services offerts aux voyageurs ferroviaires. Ainsi, les équipes du Lab’de la région ont été mobilisées pour accompagner ce travail de terrain engagé ce vendredi 18 octobre à bord des trains Toulouse-Figeac, aux abords de la gare ou encore devant les établissements d’enseignement et lieux touristiques du secteur. Par la suite, de nouvelles rencontres seront organisées avec les associations, les élus locaux et les acteurs économiques.

 

La région veut ainsi lancer «une démarche de concertation favorisant l’intelligence collective», pour compléter l’étude technique commanditée par la région afin de diagnostiquer l’état du bâtiment et de déterminer le coût de sa reconstruction. La région souhaite pouvoir valider un programme de travaux avant la fin d’année.

 
LaDepeche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.