Gare de Figeac: le trafic SNCF va enfin reprendre vers Aurillac

La circulation a dû être en effet totalement interrompue sur la ligne Figeac-Aurillac en raison de la destruction du poste d’aiguillage. Après une phase d’étude qui a pris plusieurs mois, d’importants travaux ont été menés par les équipes de SNCF Réseau pour mettre en place un nouveau système de signalisation ferroviaire à la gare de Figeac et permettre ainsi le rétablissement de la circulation.

La bonne nouvelle a officiellement été annoncée ce mardi par SNCF Réseau : la reprise du trafic entre Figeac et Aurillac sera effective à compter du samedi 19 octobre prochain. Le trafic entre Figeac et Aurillac sera assuré au rythme de trois allers-retours quotidiens. Les circulations restent cependant limitées à la ligne Figeac-Aurillac, le système de signalisation ferroviaire installé en gare de Figeac ne permettant pas pour l’heure des trajets directs au-delà de la sous-préfecture lotoise. Des autocars de remplacement sont mis en place pour rejoindre la gare de Capdenac-Gare (Aveyron) et assurer les correspondances notamment vers Toulouse.

 
 
Audrey Lecomte La Dépêche

 

2 commentaires pour “Gare de Figeac: le trafic SNCF va enfin reprendre vers Aurillac

  1. jevouslis
    vendredi, 18 octobre 2019 à 12:54

    Les trains TER entre Figeac et Aurillac reprennent du service à partir du samedi 19 octobre « les circulations restent cependant limitées à la ligne Figeac-Aurillac, le système de signalisation ferroviaire mis en place en gare de Figeac ne permettant pas pour l’heure des trajets directs au-delà de Figeac. Des autocars de remplacement sont mis en place entre les gares de Figeac et de Capdenac pour assurer les correspondances. Les équipes SNCF Réseau conduisent actuellement les études nécessaires à la reconstruction du bâtiment historique de la gare et du poste de contrôle des aiguillages, qui permettra à terme la reprise des trains directs Toulouse – Aurillac ».
    en savoir plus

    • samedi, 4 janvier 2020 à 09:49

      C’est dommage de voir partir des monuments qui ont permis la montée, du progrès
      je dis que si vous pouvez la racheter pour en faire un musée, qui conserverait déjà
      des outils de travail, qui sans ses outils il n’y aurait pas tout ce progrès, chez moi c’est pareil ils oublient que le progrès est venu par la main de l’homme et non des robots, comme maintenant ils ont une vie facile faut toujours dans une ville faire un musée pour leur rappeler, d’où vient leur facilité,
      avec des photos de gens qui ont trimé au travail, pour que les gens de maintenant et de plus tard n’aient plus à trimer comme les aînés, un conseil: garder surtout les rail vous pourrez encore en avoir besoin , le jour ou le pétrole viendra à manquer, chose qui ne devrait pas tarder,
      car pendant les années 60 il y avait moins de voitures et encore en 1972 le litre d’essence était à 1.Fr le litre, comme il y avait moins de voitures il y avait moins de consommation, tantdis que maintenant c’est des milliards de voitures qui roulent donc le gasoil part plus vite qu’avant, donc vaut mieux faire un musée qui rappelle tout ça au nouveau monde, ainsi que le progres de la ville ou se trouve le musée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.