La gare de Figeac ravagée par un incendie

La façade de la gare de Figeac est méconnaisable. Seuls les murs sont debout, car le reste a été complètement dévasté par l’incendie qui s’est déclaré ce jeudi matin, vers 4h20.

Il y a quelques minutes, au tribunal de grande instance,  Frédéric Almendros, Procureur de la République a fait le point sur ce sinistre qui a ravagé ce bâtiment emblématique figeacois.

Il est trop tôt pour connaître l’origine du sinistre

« L’agent de permanence de la SNCF a entendu l’alarme incendie et vu le dégagement de fumées, il a aussitôt alerté les secours qui ont fait preuve d’une extrême réactivité. Il est trop tôt pour connaître l’origine du sinistre et l’ampleur financière des dégâts. Pour l’instant, il n’y a ni blessé, ni victime, mais les gravats doivent être enlevés pour s’en assurer définitivement. ”

Plus de 300m2 sont partis en fumée./Photo DDM-Jean-Claude Boyer.

Déjà mobilisés sur l’incendie de l’Auberge de La Madeleine à Faycelles, les pompiers figeacois épaulés par ceux de Capdenac-Gare en Aveyron, ont donc du démultiplier leurs forces pour se rendre sur le feu de la gare de Figeac, comme le signale le colonel Bernard Tachet des Combes : « Présent sur place 10 à 15 minutes après l’appel, le dispositif est rapidement monté en puisssance grâce aux interventions des centres de secours de Lacapelle-Marival, Bagnac-sur-Célé, Cajarc, Livernon, et même ceux plus au nord de Latronquière et Sousceyrac.

54 sapeurs-pompiers mobilisés

Le préfet du Lot, Jérôme Filipini, a souligné : « L’importance exceptionnelle de ce feu et la forte réactivité des 54 sapeurs pompiers qui se sont rendus disponibles ».

Au total, ce sont aussi une vingtaine de véhicules de secours dont cinq équipés d’échelles qui ont été déployés.

“Au moment de notre arrivée sur les lieux, les flammes dépassaient largement le bâtiment. La charpente s’est effondrée. Il ne reste actuellement plus que les murs”, explique la capitaine Céline Duval, responsable du centre de secours de Figeac. Les équipes de sapeurs pompiers sécurisent toujours la zone et déblaient les débris.

3 incendies cette nuit sur le Figeacois

Plus de 300m2 sont partis en fumée. Pour le moment, l’origine de l’incendie est inconnue. Le procureur du Lot  affirme qu’il n’existe aucun lien avec les mouvements sociaux qui secouent actuellement l’Hexagone. “Trois feux se sont produits cette nuit sur le Figeacois dont l’un est survenu dans l’auberge restaurant de La Madeleine, sur la commune de Faycelles”, précise le procureur lors de la conférence de presse organisée ce jeudi matin à Cahors. Le troisième incendie s’est produit à Figeac dans le centre-ville. Toujours selon le procureur, il n’existerait aucun lien entre ces trois incendies. La présidente de région, Carole Delga, a réagi à cet incendie. “La région se mobilise dès maintenant pour une reconstruction dès que possible”, a-t-elle précisé.

De nombreuses perturbations sur les lignes ferroviaires

Seuls les murs sont debout, car le reste a été complètement dévasté. /Photo DDM-Jean-Claude Boyer.

Le trafic ferroviaire est en toute logique largement perturbé. Dans un communiqué de presse, la SNCF prévenait : “Un incendie, dont l’origine est pour l’heure indéterminée, s’est déclaré à la gare de Figeac cette nuit, provoquant d’importants dégâts au niveau du bâtiment voyageurs et sur les installations de signalisation (commande d’aiguillages). Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer”.

Concernant le traffic, la SNCF précise : “Les circulations ferroviaires sont interrompues sur l’axe Figeac-Brive, Figeac-Rodez et Figeac-Aurillac.Plusieurs équipes SNCF sont sur place pour informer, accompagner et orienter les voyageurs vers la gare routière (derrière le lycée Champollion) où un service de substitution par autocar est mis en place entre Figeac-Brive, Figeac-Rodez et Capdenac-Figeac-Aurillac. Une alternative de voyage qui sera en place jusqu’au mardi 27 novembre au matin (horaires inchangés).Les circulations ferroviaires sont adaptées entre Toulouse-Capdenac et Capdenac-Rodez”.

“Les équipes SNCF Réseau sont également mobilisées pour établir les premiers diagnostics et intervenir dans les meilleurs délais afin de rétablir l’ensemble des installations de sécurité qui permettront un retour à la normale des circulations”.

Le dernier train qui a circulé sur cette ligne était passé mercredi soir à 23h55. Une enquête diligentée par le Procureur de la République est en cours pour déterminer les circonstances exactes de cet incendie.

Avant de vous déplacer informer vous : www.ter.sncf.com/occitanie ; www.oui.sncf www.sncf.com/fr ou par téléphone : TER Occitanie : 0 800 31 31 31 ou trafic Grandes Lignes : 0 805 90 36 35.

 

La gare de Figeac continue de se consumer, la fumée est visible depuis le cœur de Figeac ici le Puy./ Photo DDM-Audrey Lecomte

 


 


Ce jeudi 22 novembre, aux alentours de 4 h 20, l’alerte a été donnée pour un départ de feu à la gare de Figeac. Arrivés sur place, les pompiers ont trouvé l’ensemble du bâtiment embrasé sur trois niveaux. 20 véhicules (dont 5 incendie et la grande échelle) et une cinquantaine de soldats du feu sont intervenus. La partie droite de la gare où est situé le bureau de circulation a pu être préservée. Aucune victime n’est à déplorer. Le feu a été maîtrisé et l’opération de déblaiement est en cours. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du départ de feu.

Medialot


Trafic des trains très perturbé

Le trafic ferroviaire, évidemment, est très perturbé ce Jeudi matin . Aucun train ne circule sur les lignes Brive / Rodez et Capdenac / Aurillac. Des  bus de substitution sont mis en place.

France bleu


2h2 hours ago

  8h30. Rappel : les circulations sont coupées pour au moins la journée entre Brive-Rodez & Capdenac-Aurillac à cause d’un incendie en gare de Figeac. Des retards sont en cours sur la région ; le long du littoral et autour de Toulouse.

4 commentaires pour “La gare de Figeac ravagée par un incendie

  1. jevouslis
    vendredi, 23 novembre 2018 à 08:20

    Les trains en provenance de et à destination d’Aurillac, Capdenac, Rodez et Brive, sont remplacés par des bus. Les départs et arrivées sont donc transférés à la gare routière, (derrière le lycée Champollion) jusqu’au mardi 27 novembre au matin. (Horaires inchangés). La SNCF étudie actuellement un dispositif pérenne au-delà de cette date. Les accès routiers à la gare sont fermés jusqu’à mardi matin. L’accès à la clinique Font Redonde est maintenu et les riverains continuent à accéder à leur domicile.
    > Pour tous renseignements complémentaires :
    SNCF 0800 31 31 31 ou https://www.ter.scnf.com/occitanie

    Huguette Tiegna a écrit à la ministre chargée des transports, au 1er ministre, au ministre de l’intérieur et à SNCF Réseaux afin que « des dispositions soient prises au plus vite par les instances gouvernantes afin de palier, d’une part, au besoin quotidien, pour de nombreux usagers, de recourir au transport ferroviaire ; d’autre part, pour entamer un projet de reconstruction de la gare et maintenir un accès à la ville par cette voie».

    Carole Delga, présidente de la Région Occitanie “Des bus de substitution sont d’ores et déjà mis en service entre Capdenac et Brive et entre Capdenac et Aurillac. Un diagnostic précis des dégâts causés par l’incendie sera établi dans les prochains jours, mais je veux déjà annoncer que la Région assurera le déploiement d’un accompagnement spécifique pour entamer au plus vite la reconstruction du bâtiment et des infrastructures, en respectant les délais imposés par les assurances.”
    Pour André Mellinger, maire de Figeac, il s’agit d’une “catastrophe patrimoniale et économique”. Martin Malvy, ancien maire et ancien président de Région, parle d’un événement qui marquera la mémoire des Figeacois”.

  2. Association Tous Ensemble Pour Les Gares
    lundi, 26 novembre 2018 à 18:59

    Le lieu de rassemblement qui était initialement prévu à Gramat par l’Association de Défense de la Gare d’Assier et de Promotion du Rail (A.D.G.A.P.R.) et l’Association Tous Ensemble Pour Les Gares (T.E.P.L.G.) est déplacé à Figeac
    le même jour, 30 novembre à 16h, devant ce qui reste de la gare qui a entièrement brûlé.
    Nous appelons les citoyens à venir nombreux pour manifester un soutien sans réserve aux cheminots et aux usagers de cette ligne.
    Ce drame fragilise encore plus les lignes adjacentes déjà trop malmenées de la ligne POLT

    Pensez à covoiturer, un point de rendez-vous est proposé à 15h précise Gare de Gourdon

    Pour le CA La Présidente

    Georgette Laporte

    Rappelons que plus aucun train ne circule à Figeac. Les usagers sont désormais exhortés à se rendre en ville, à la gare routière située avenue du Maréchal-Joffre, pour prendre le bus et pouvoir atteindre leur destination.
    Un service de substitution par autocar est mis en place entre Figeac-Brive, Figeac-Rodez et Capdenac-Figeac-Aurillac.»
    Pour aider les usagers à se rendre en ville à la gare routière, des petits panneaux «navette bus SNCF» ont été accrochés depuis la gare sinistrée, le long d’un parcours fléché, passant par le pont Gambetta jusqu’aux arrêts de bus situés avenue du Maréchal-Joffre, derrière le lycée Champollion. Attention il faut compter environ dix minutes, en marchant d’un bon pas et sans bagage, pour y arriver. Des cars font régulièrement la navette «depuis Brive jusqu’à Capdenac-Gare et dans l’autre sens jusqu’à Saint-Denis-les Martel où une correspondance pour Aurillac est assurée
    Toutes les infos pratiques sur http://www.ter.sncf.com/occitanie ; par téléphone info trafic TER Occitanie 0800 31 31 31 (service gratuit).
    extrait de La Dépêche

  3. jevouslis
    jeudi, 29 novembre 2018 à 10:03

    L’examen des décombres par les techniciens en identification criminelle de la gendarmerie est pour l’instant reporté. « Trop dangereux. La première mesure de sécurité sera d’étayer les murs avant que les militaires commencent leurs recherches d’indices ». Les enquêteurs étudient à l’extérieur les lieux du sinistre et procèdent à des constatations en évitant le cœur du bâtiment, une pierre, un morceau de charpente carbonisée pouvant à tout moment se détacher et s’écrouler sur eux. L’origine du sinistre reste toujours sans explication.

    Rassemblement vendredi
    En signe de soutien aux cheminots et aux usagers de la ligne, l’association de défense de la gare d’Assier et de promotion du rail et l’association Tous ensemble pour les gares, ont pris l’initiative d’organiser un rassemblement devant la gare de Figeac, vendredi 30 novembre à 16 heures.
    Extrait de La Dépêche

  4. Vincent Labarthe
    vendredi, 30 novembre 2018 à 16:42

    Incendie de la Gare de Figeac – Trafic Ferroviaire :

    Nous avons été informé hier soir des suites données par SNCF Réseau sur le retour de la circulation des trains.

    Les installations de signalisation et de commande des aiguillages de la gare de Figeac sont totalement détruites ou hors service, ce qui explique l’interruption totale de la circulation des trains sur les lignes Figeac-Brive, Figeac-Aurillac et Figeac-Capdenac.

    Les efforts des agents de la SNCF sont mis sur le rétablissement d’une circulation partielle, entre Brive, Figeac et Capdenac à l’horizon du 3 décembre (estimatif).

    Ces travaux impliquent l’immobilisation de la ligne entre Figeac et Aurillac jusqu’alors.

    Je continuerai de vous informer au fil du temps des avancées de ces travaux, et de la réouverture complète des lignes.

    Rendez-vous sur le lien suivant : https://www.ter.sncf.com/occitanie Vous aurez toutes les correspondances désormais assurées par Bus, depuis la gare routière de Figeac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.