Le lac Vert se prépare pour l’ouverture de la truite les 12 et 13 mars

Depuis quelques années, la qualité de l’eau du Lac Vert à Catus s’était dégradée le rendant ponctuellement impropre à la baignage et remettant en cause l’équilibre de l’écosystème naturel du site et la fréquentation touristique du lieu. Construit sur le  fil du ruisseau le Vert dans les années 60, cet aménagement hydraulique d’origine fut la cause première des dégradations écologiques : sur le plan de l’envasement, les sédiments transportés par le ruisseau se déposaient naturellement et étaient retenus dans le lac, et sur le plan écologique, la continuité du ruisseau n’était pas assurée. Le cours naturel du ruisseau étant interrompu, cet aménagement perturbait la circulation des poissons et le peuplement piscicole.

Pour répondre à ces problématiques, le Grand Cahors et ses partenaires, l’agence de l’eau Adour-Garonne, l’Etat, la région et la Fédération de pêche du Lot ont mis sur pied un projet d’aménagement hydraulique : réaliser un curage du lac et mettre en place une dérivation du ruisseau en respectant son cours naturel. Les travaux ont débuté en juin pour une livraison finale en juin 2017. « Nous avions l’obligation d’en faire un projet expérimental et en lien avec la restauration des continuités écologiques. C’est un dossier exemplaire » a souligné Jean-Marc Vayssouze, le président du Grand Cahors. Le budget du chantier s’élève à 1,9 millions d’euros (dont 60 % de subventions de la région et de l’agence de l’eau).

« On espère faire l’ouverture de la truite les 12 et 13 mars. En terme d’empoissonnement général, on remettra du gardon, de la perche, du goujon… On va redonner une vie piscicole au lac» a indiqué Jean-Pierre Sordi de l’AAPPMA qui compte 200 adhérents.

Médialot

 

 

2 commentaires pour “Le lac Vert se prépare pour l’ouverture de la truite les 12 et 13 mars

Les commentaires sont fermés