le SURRÉALISME conférence Histoire de l’Art

Le SURREALISME, conférence animée par Geneviève Furnémont, le 17 décembre 2016, à 16h. dans la salle de la Mairie à 46300 Payrignac

.

Engendré par les activités Dadaistes* pendant la Première Guerre mondiale, le surréalisme est un mouvement culturel qui se veut de briser toutes les conventions établies. Les surréalistes cherchent ainsi à libérer l’Homme du rationalisme de la culture bourgeoise occidentale, jugé étouffant et obsolète.

les-valeurs-personnelles-magritteL’écrivain André Breton, influencé par Freud,  définit en 1924 le Surréalisme comme un « automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée ».

 L’inconscient devient un nouveau matériau du créateur pour les surréalistes, et il n’est donc pas étonnant que leurs thèmes de prédilection soient le rêve, l’amour, le désir, la femme, le hasard et la folie. Afin de permettre à l’inconscient de s’exprimer librement, les surréalistes s’adonnent aux comptes-rendus des rêves, à l’hypnose ou encore au jeu du cadavre exquis. Cette dernière technique est peut-être la plus connue et la plus pratiquée. Elle consiste à dessiner une figure sur une feuille de papier, puis à plier celle-ci afin de ne faire apparaître qu’une fraction du dessin, que le voisin continue;

une fois le dessin déplié, on obtient un  montage d’images disparates formant une nouvelle image. Ainsi en résultent des œuvres créées par le hasard et la juxtaposition inattendue.

adam-et-eve-picabiaAu cours des années 1930, le mouvement se répand assez rapidement en Europe, au Japon, puis en Amérique lors de la Seconde Guerre mondiale, où la plupart des artistes s’exilèrent, faisant de New York la seconde ville surréaliste après Paris. Le groupe est alors éclaté par la guerre mondiale. Si, après la guerre, Breton essaye de rassembler le groupe de nouveau à Paris, il n’arrive pas à lui redonner la vitalité des années précédentes. Des ruptures, des exclusions, de nouvelles adhésions modifièrent encore la composition du groupe.

Le Surréalisme affecta les arts visuels, la littérature, le cinéma, la musique, la langue,  la pensée politique et la philosophie. Il exerça une influence importante, au-delà des années 1960, sur de nombreux mouvements littéraires ou artistiques, et inspira notamment les artistes du pop art et les adeptes du Nouveau Réalisme. En 1969, soit trois ans après la mort d’André Breton, Jean Schuster signa officiellement, dans le quotidien le Monde, l’acte de décès du mouvement.

Parmi les écrivains surréalistes on citera Louis Aragon, Paul Eluard, Robert Desnos, André Breton. Parmi les artistes, citons Max Ernst, Man Ray, Joan Miro, René Magritte, Jean Arp, ou encore Francis Picabia.

Vous le-violon-dingres-man-rayvoulez en savoir plus ?

Rendez-vous à la conférence de Geneviève Furnémont,

le 17 décembre à 16h00 dans la salle de la Mairie à 46300 Payrignac.

_______________________________________________________________________________

*Les artistes «  dadaistes »  brisent toutes sortes de conventions dans l’art et la littérature.  Dans un contexte chaotique, ravagé par la Première Guerre mondiale ils jouent à la manière de l’enfant avec les convenances, ils décontenancent par le biais de l’humour et de la créativité, osent l’extravagance et la dérision dans le but de dédramatiser. Artistes : e.a. Marcel Duchamp, Hugo Ball

 

 

2 commentaires pour “le SURRÉALISME conférence Histoire de l’Art

Les commentaires sont fermés