Les animateurs de la MJC en Grève

.

Les animateurs de la MJC de Gourdon étaient en grève hier. Ils se sont installés sur le rond-point de la place du Majou pour informer la population gourdonnaise et sensibiliser les élus.

Christophe Sicard, délégué syndical CFDT S3C Midi-Pyrénées, explique : «Début septembre, nous avons reçu un courrier nous expliquant que nous avions un mois pour nous décider entre accepter un avenant pour des changements contractuels assez pénalisants ou un licenciement économique. Dans cet avenant, nous avons des baisses de salaire et de temps de travail. Ce plan de restructuration a été voté en plein été avec des membres du Conseil d’administration absents ce qui pose le problème de sa validité. Derrière on se retrouve tous avec cette perspective (confirmée vendredi par l’assemblée générale de la MJC) de ne plus pouvoir travailler ni pour la MJC ni pour la mairie qui a décidé de prendre la gestion des activités extra et périscolaires en régie directe avec son personnel et des emplois aidés1».

12 personnes sont impactées par ce plan de restructuration et se posent des questions : «Pourquoi n’y a-t-il pas eu de concertation avec l’équipe ? Pourquoi pénaliser uniquement les personnes qui sont sur le terrain et payées au SMIC ?»

La grève reconductible entamée a donc commencé hier. Les personnels souhaitent rencontrer Marie-Odile Delcamp, maire de Gourdon et présidente de la Ccommunauté de communes; rencontrer le nouveau soncseil d’administration de la MJC et alerter le tribunal de grande instance de Cahors du non-respect statutaire de l’association.

Cette mesure ne concerne pas l’intégralité des activités scolaires de la communauté, mais uniquement le site de Saint-Germain du Bel Air.

 

1 commentaire pour “Les animateurs de la MJC en Grève

  1. Sido
    jeudi, 29 septembre 2016 à 06:17

    Évidemment, on est de tout cœur avec ces personnes qui se battent pour leur emploi mais l’article comportait une réaction des élus et des éléments de réponse qui pouvaient éclairer l’opinion. C’est voulu?

Les commentaires sont fermés