Les inquiétudes de l’association Urgence Ligne POLT

Les inquiétudes de l’association portent sur :

  • le délai de livraison des 28 nouvelles rames commandées pour rouler sur la ligne. Elles devront être livrées à partir de 2023. Ces nouveaux trains devront apporter plus de confort aux usagers et permettre de faire franchir un cap dans la desserte de nos territoires.
  • les financements pour la régénération des infrastructures. Les travaux programmés sur la ligne jusqu’en 2025 sont évalués à 1,6 milliards d’euros. A ce jour, il manque 600 millions. Les nouveaux trains ne pourront pas à rouler à une vitesse optimale (220 km/h) si le réseau qui doit les accueillir n’est pas rénové. Avec une réelle modernisation de la ligne POLT, Cahors pourrait être à moins d’une heure de Toulouse et le gain pour rallier Paris pourrait atteindre 45 minutes. Avec POLT, il en va de l’attractivité d’un département comme le Lot.
  • les dessertes. L’association demande 14 allers et retour par jour, contre 10 aujourd’hui (donc cinq trains venant de Paris qui s’arrêtent en gare de Brive) et 11 prévus dans le schéma directeur. Ce qui permettrait une amélioration de toutes les dessertes sur l’ensemble de la ligne.
  • la qualité du service rendu : des guichets dans les gares et une présence humaine pour renseigner les usagers ; l’embauche de personnels afin d’assurer l’entretien des infrastructures et renforcer la sécurité; la remise en service des trains de nuit modernisés et performants.

Le Département

Bientôt 10 ans

L’association Urgence Ligne Paris – Orléans – Limoges – Toulouse (POLT) a été créée en 2010 et regroupe les Régions Centre – Val de Loire et Occitanie, les Départements du Loir-et-Cher, du Cher, de l’Indre, de la Creuse, de la Corrèze et du Lot, la Métropole de Toulouse, treize communes et trois communautés de communes, quinze parlementaires, six chambres consulaires, l’Université d’Orléans, cinq organisations syndicales, treize associations et seize particuliers.

En 2018, 26 parlementaires de 11 départements, 10 présidents de Départements, tous les maires de la ligne POLT et 29 collectivités par le biais d’une délibération, avec l’appui de nombreuses forces économiques, les grandes métropoles de Limoges, Brive et Toulouse, ont demandé une réelle modernisation afin de permettre un bond qualitatif majeur pour l’attractivité des territoires traversés et leur développement économique. Il y va de l’ouverture d’une grande partie du territoire national vers Paris, Toulouse et l’Espagne mais aussi vers toute l’Europe.

www.urgencelignepolt.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.