les médecins libéraux de Figeac reçoivent des masques périmés

La semaine dernière, les masques qu’ils ont reçus datent de 2001 et sont totalement inutilisables. Ils parlent de passoires et dénoncent cette mise en danger en pointant l’Etat comme responsable.

Les photos des masques que viennent d’adresser à notre rédaction des médecins libéraux de Figeac, dans le Lot, sont édifiantes. “Il s’agit des lots de 18 masques FFP2 « offerts » par l’Etat pour affronter la pandémie qui arrive. Non seulement il n’y en a que 18 par praticien pour une semaine d’exercice, ce qui est complètement ridicule”, s’agace le docteur Pierre Forcade, mais en plus ils sont périmés et abîmés”.

 

Sur ces masques on  distingue en effet parfaitement le nom du fabriquant, les numéros de lot et leur date de fabrication. Pour ce médecin figeacois, ils sont datés de 2001, soit un équipement qui a 19 ans !

 
Les dotations en masques de type FFP2 sont aléatoires à Figeac.
Les dotations en masques de type FFP2 sont aléatoires à Figeac. – DR

En d’autres temps, on aurait cru à une blague du plus mauvais goût, mais s’agissant de la santé des soignants, cette dotation rend fou de colère ceux qui sont en première ligne depuis le début de l’épidémie. “Lorsque ma consœur du cabinet a mis un des masques, elle a eu les yeux qui piquaient et s’est mise à éternuer. En l’enlevant, c’est là que nous avons constaté que la mousse était pourrie qu’elle s’émiettait”, dénonce Pierre Forcade.

“Ils sont clairement inutilisables !”

Un autre médecin, sous couvert d’anonymat, nous raconte que lui n’a pas eu de FFP2, mais de simples masques chirurgicaux qu’il est allé retirer dans son officine de référence vendredi matin : ” Les pharmacies sont livrées de façon aléatoire. Je n’ai obtenu que 18 masques de type 2R avec la mousse intérieure qui se désagrège complètement. Ils sont clairement inutilisables ! pour ma part, je n’ai jamais pu obtenir aucun FFP2 “.

La mousse se décompose sur ces masques fabriqués en 2001.
La mousse se décompose sur ces masques fabriqués en 2001.

Il y a 15 jours déjà, un de nos journalistes avait été témoin d’une démonstration incroyable de son médecin traitant qui avait reçu une dotation de masques chirurgicaux qu’il ne pouvait pas utiliser car les élastiques cassaient tous. “Sur 10, huit sont défectueux”, pointait alors ce praticien libéral lotois qui se sent abandonné.

Réservés à certains professionnels de santé, les masques arrivent au compte-gouttes dans les officines.
Réservés à certains professionnels de santé, les masques arrivent au compte-gouttes dans les officines. – DDM – DDM JEAN MICHEL MAZET

La situation ne s’arrange donc pas sur le Lot. Et certains médecins sont dans une colère terrible. “On nous équipe de passoires. On fait notre métier sans protection réelle. L’État est défaillant et nous met clairement en danger. L’ARS ferait bien de nous envoyer un peu moins de mails, et plus d’équipements fiables”. Et d’ajouter : “On se fout des médecins, mais on se moque de leurs patients aussi” , avant de s’inquiéter : “Pourquoi, après ce qui se passe dans le Grand Est et dans l’Oise, nous ne sommes toujours pas prêts ici ? Où sont les centres dédiés au covid-19 censés être installés en concertation avec l’ARS et les mairies du Lot ? ça nous arrive dessus là, demain, et nous ne serons pas prêts “…

Un appel au confinement absolu des Lotois

Ces médecins qui témoignent aujourd’hui réitèrent l’appel au confinement absolu, une nécessité vitale, si on veut avoir une chance de ne pas prendre cette vague épidémique qui sera d’ici 15 jours grand maximum sur le Lot. “Si les gens ne sortent pas, on a peut-être une chance, de passer au travers”.

Laetitia Bertoni La Dépêche

1 commentaire pour “les médecins libéraux de Figeac reçoivent des masques périmés

  1. jevouslis
    mardi, 31 mars 2020 à 09:48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.