Logement, éducation, environnement… La participation européenne en Occitanie.. en Bouriane…

Le 9 mai 1950, Robert Schuman, ministre français des affaires étrangères, jette dans un discours à Paris les bases de l’union européenne. Il propose une nouvelle forme de coopération politique pour l’Europe qui rendrait impossible toute guerre entre les nations du continent. Moins d’un an plus tard, la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) est créée. Et le 9 mai devient la Journée de l’Europe, celle qui célèbre la paix et l’unité du continent. 69 ans plus tard, l’institution européenne demeure pourtant une grande inconnue pour de nombreux citoyens, comme en atteste le taux d’abstention aux élections européennes. Pourtant l’Europe est présente partout dans notre quotidien. Education, logement, environnement, insertion… Les fonds européens sont une aide précieuse en région. Comme l’illustre cette série de reportages de Marie Martin et Frédéric Desse.

Quand les financements servent à améliorer le logement et à développer la vie des quartiers

A Albi, les financements européens ont servi à rénover plus vite les logements sociaux du quartier de Rayssac. Ils ont aussi permis de développer le commerce de proximité et les services publics.

Zoom sur l’utilisation des fonds européens en Occitanie (1/4)

Erasmus, emblématique programme de mobilité étudiante

C’est peut-être le volet le plus connu des financements européens : l’enseignement et l’accueil des étudiants étrangers dans le cadre d’Erasmus. Un programme ambitieux qui a aujourd’hui plus de trente ans d’expérience. L’Europe consacre chaque année 2 milliards d’euros à la mobilité étudiante. Elle finance aussi la recherche et la mobilité des enseignants.

Zoom sur l’utilisation des fonds européens en Occitanie (2/4)

Une aide à l’insertion

C’est un autre volet majeur de l’action européenne : l’environnement et la transition écologique. Avec un exemple très concret dans le Lot… L’association Regain est basée à Figeac depuis 26 ans. Cette recyclerie œuvre à la fois pour l’environnement en redonnant une seconde vie aux objets et pour l’insertion professionnelle en accompagnant des personnes sans emploi. Elle a traité 26 tonnes d’objets en 2018 et emploie aujourd’hui 11 personnes à temps partiel. Sans l’aide de l’Europe, elle aurait sans doute dû revoir ses ambitions à la baisse. Elle bénéficie d’une subvention européenne de 200 000 euros, le quart de son budget annuel…

Zoom sur l’utilisation des fonds européens en Occitanie (3/4)

L’Europe et les entreprises

Logement, environnement, social, l’Europe, on le voit est très présente dans notre quotidien. Elle l’est aussi dans notre monde professionnel. Exemple avec deux entrreprises de la région qui ont bénéficié de fonds européens :

Zoom sur l’utilisation des fonds européens en Occitanie (4/4)

France3

Projets réalisés en Bouriane

Cliquez sur l’image

Les projets programmés sur le PETR

Adaptation des équipements sportifs, salle de danse et gymnase Commune de Montcuq
Valorisation patrimoniale de la maison médiévale du Pal Commune d’Albas
Aménagement d’un espace échange-loisirs Commune de Montfaucon
Modernisation de l’Office de tourisme intercommunal de Gourdon CC Quercy Bouriane
Création d’un pôle de ressource numérique à Gourdon CC Quercy Bouriane
Etude pour la signalisation touristique du vignoble de Cahors Syndicat AOC Cahors
Aménagement d’un centre d’interprétation du patrimoine à Gourdon Commune de Gourdon
Aménagements sportifs extérieurs CC du Causse de Labastide-Murat
Programme artistique “Chambres d’Echo” L’oeil du silence
Equipement scénique de la salle culturelle de Gindou CC Cazals-Salviac
Equipement scénique du centre culturel l’Ostal CC Cazals-Salviac
 GPECT Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, programmes d’actions 2016-17  PETR Grand Quercy
L’été Malbec sur la vallée du Lot et du Vignoble 2016-17 UIVC Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors
Festival théâtre, la Francophonie s’invite à Marminiac Compagnie d’ACéTés
Création d’un équipement sportif à Flaujac Poujol CC Pays de Lalbenque-Limogne
Etude de requalification du site géotouristique des phosphatières du cloup d’Aural PNR Causses du Quercy
Les savoir-faire artisanaux de la restauration du patrimoine bâti des Causses du Quercy – PNR PNR Causses du Quercy

 

Réhabilitation de la piscine de Salviac Commune de Salviac
Parcours exposition cinématographique Gindou Cinéma
Programme de promotion et de valorisation du patrimoine géologique PNR Causses du Quercy
Promotion de la destination Cahors Malbec en vallée du Lot et du vignoble Office de tourisme Lot-Vignoble
Programme artistique et culturel – saison 2017-2018 CC Cazals-Salviac
Musée et atelier pédagogique projet oenotouristique Clos Triguedina
Observatoire du paysage participatif PNR des Causses du Quercy
Cuisine pédagogique et programme autour de la nutrition Coeur de Causse
Installation d’un paysan-boulanger Commune de Lacapelle Cabanac
Etude MATLAB pour la faisabilité d’une plateforme des matériaux PNR des Causses du Quercy
Programmation culturelle autour de la forêt PETR Grand Quercy
Création d’un Centre de santé à Salviac CC Cazals-Salviac
Programmation culturelle PNR des Causses du Quercy
Aménagement d’une aire de loisirs Commune de Prayssac

.

Elections européennes le 26 mai

2 commentaires pour “Logement, éducation, environnement… La participation européenne en Occitanie.. en Bouriane…

  1. jevouslis
    dimanche, 19 mai 2019 à 16:49

    L’UFC Que choisir de Cahors a réalisé auprès des habitants lotois une enquête entre le 20 février et le 10 avril, sur leurs préoccupations et attentes consuméristes pour l’Europe de demain. Au top trois de leurs priorités : la sécurité sanitaire, alimentaire et le développement durable, avec 86% des sondés mettant en avant la lutte contre les substances chimiques et 97% réclamant un étiquetage des produits plus explicite.

  2. jevouslis
    dimanche, 19 mai 2019 à 17:07

    Le député européen Eric Andrieux a rencontré jeudi 16 mai à Vayrac, les représentants des organisations syndicales agricoles lotoises.

    La FDSEA était représentée par Pierre-Henri Mons, directeur départemental, et Alain Arcoutel, agriculteur à Alvignac ; Martial Brouquie de Thégra représentait les Jeunes Agriculteurs ; et Pierre Dufour, paysan à Saint-Cirq-Lapopie, la Confédération paysanne. Le Modef et la Coordination rurale étaient absents.

    En Européen convaincu, Eric Andrieux a rappelé avec force l’enjeu des élections européennes du 26 mai : «L’avenir de l’agriculture se joue dans les quinze jours qui suivent l’élection…» En effet le budget pour l’agriculture, du fait du Brexit et des dépenses nouvelles prévues, va être diminué de 10 % et celui de la PAC de 15 %. Si le Parti populaire européen, les libéraux, est majoritaire, ce budget sera voté avec des conséquences désastreuses pour l’agriculture dite méditerranéenne. «J’ai voté contre la proposition de la Commission européenne qui n’est pas à la hauteur des enjeux. Il faut prendre en compte les changements sociétaux, environnementaux, sanitaires et donner les moyens aux agriculteurs pour les accompagner…»

    Pour Pierre Dufour, «on continue à perdre des paysans et il y a un grand écart entre les propositions et ce qui se passe.» Pierre-Henri Mons reconnaît que dans le Lot, son syndicat est en phase avec un certain nombre d’éléments avancés par Eric Andrieux. «En France, il y a plusieurs modèles d’agriculture qu’il faut conserver…» Martial Brouquie a fait un plaidoyer pour la ruralité vivante, porteuse d’emplois. Tous ont souhaité que la recherche soit financée pour assurer cette transition.

    Après deux heures de débat avec les agriculteurs, Eric Andrieux a parcouru le marché sur la place de Vayrac pour s’entretenir quelques instants avec les étaliers.
    La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.