Michel Souladié dédicace son Dernier livre

Son premier livre a connu le succès et ses lecteurs l’ont encouragé à donner suite à son premier récit autobiographique. Et c’est ainsi que vient de paraître «Nos années lycée» au sous-titre un rien nostalgique : «La fin d’une époque»…

Le lecteur retrouve Michel dans sa jeune vie partagée entre ses études au lycée de Cahors et ses savoureuses anecdotes de potache narrées avec une redoutable précision, et sa vie dans sa famille rurale lorsqu’il rentrait du pensionnat. Et on redécouvre cette époque rurale révolue mais si douce à ses souvenirs et on partage cet éloge à l’entraide, ciment de la qualité et la sérénité de la vie d’antan… dans les années 60.

 

Son livre est en vente dans tous les commerces du Vigan et dans tous les points livres de Gourdon.

 

Michel Souladié dédicacera son ouvrage le 19 octobre au matin chez Des livres et vous à Gourdon, et le 26 octobre à l’espace culturel Leclerc.

 

 

Il s’agit de la suite de l’histoire authentique d’un jeune garçon de dix ans obligé d’aller s’enfermer dans un pensionnat de province pendant les années soixante, pour pouvoir réaliser des études convenables. L’autorité rigoureuse qui y régnait, favorisait une solidarité et une camaraderie qui ne furent jamais retrouvées. L’entraide, dans le monde rural de cette époque, rassemblait la famille et les voisins pour des fêtes conviviales. Dans le Quercy de ces années-là, terre d’accueil, les gens prenaient encore le temps de se parler dans ce cadre magnifique, embelli par les vallées de ses deux rivières majeures, dépeint par un amoureux de son pays et de ses paysages encore sauvages. Avec cette ode à l’amitié, le lecteur retrouvera avec plaisir la qualité et la sérénité de la vie d’antan.

Date de publication : 18/09/2019

Son premier livre

Ce récit autobiographique authentique décrit l’immersion de l’auteur, alors âgé de 10 ans, dans l’univers impitoyable de l’internat des années 1960. Parti de son école communale de campagne vers le lycée Gambetta de Cahors frappé par l’arrivée massive des « baby-boomers », il se sent perdu dans des classes et dortoirs surchargés où certains maîtres et professeurs ont bien du mal à faire régner la discipline nécessaire. Il s’ensuit des situations cocasses nées de l’imagination des adolescents, sous le joug et l’autorité de surveillants et de leurs supérieurs très typiques. Les anciens de ce lycée, mais aussi des autres établissements, les reconnaîtront et se reconnaîtront. Les retours dans les familles témoignent des jeux et devoirs des ruraux d’alors.

Date de publication : 16/10/2018

librairie des livres et vous à Gourdon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.