Salviac. Dissolution de l’office du tourisme?

Ce lundi 30 septembre 2019, le bureau de l’office du tourisme du pays Cazals/Salviac, avait convoqué tous ses adhérents pour une assemblée générale extraordinaire à la salle Bouriane de l’O.T de Salviac. Tous les membres du bureau étaient rassemblés, le président de la communauté de commune Cazals/Salviac, André Bargues, était également au rendez-vous, ainsi que la mairie de Salviac, représentée par sa première adjointe, Anne-Marie Delpech. Cette séance spéciale à l’ordre du jour particulièrement important, avait pour but de réunir les adhérents de l’association, afin de leur expliquer ce qui amène le bureau à prendre une décision capitale à propos du devenir de l’office du tourisme dans son statut actuel et, éventuellement, prendre la décision, avec leurs accords, de procéder ou pas à sa dissolution. L’assemblée n’ayant pas été suffisamment représentative, l’ordre du jour n’a donc pas pu être finalisé. Il faudra par conséquent attendre la prochaine réunion, dans une quinzaine de jours, pour mettre en application cette dissolution. Guy Lemarquier, le président de l’association, a rappelé que la communauté de communes souhaitait reprendre en main la mission qu’elle avait confiée à l’OT, afin de la diriger dans un deuxième temps (2020), vers une structure EPIC (Etablissement Public d’Intérêt Collectif). Il a expliqué en préambule que l’Office de tourisme Cazals-Salviac se retrouve resserré et isolé face à la mise en place des autres structures Lotoises qui, regroupées, font bloc et profitent des élans publicitaires en faveur du département et de la région. La prochaine assemblée devrait être déterminante.

 

1 commentaire pour “Salviac. Dissolution de l’office du tourisme?

  1. jevouslis
    dimanche, 20 octobre 2019 à 15:59

    Une 2ème assemblée de l’association «office de tourisme» a été organisée . le président Guy Lemarquier a annoncé sa démission ainsi que celles de tous les autres membres du bureau. L’une des principales raisons évoquées : le manque de communication entre la communauté de communes Cazals/Salviac et l’association. «Je suis un président désinformé», a-t-il précisé. «Toutefois, a-t-il ajouté, et afin de ne pas abandonner complètement notre action, nous poursuivrons, à notre façon, notre aide au développement touristique de notre communauté, en créant un comité citoyen de vigilance à l’égard du devenir du tourisme.» Par conséquent, la dissolution de l’association n’a pas pu se faire, et une nouvelle assemblée devrait être programmée. La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.