Salviac: Un énorme camion percute une maison et l’église

Dans la rue étroite qui contourne l’église, un camion du transporteur GIL à Bergerac convoyant pour ENEDIS n’a pu prendre le virage et a percuté l’église et une maison qui a été endommagée .

Il faut noter le grand nombre de très gros camions qui passent là, alors que c’est une performance de prendre le virage, que c’est dangereux pour les piétons en particulier pour les personnes âgées de l’EHPAD, que le bruit, les vibrations et la poussière des camions dégradent la vie des habitants.

Il serait possible de prendre l’autoroute.

Les photos:

10 commentaires pour “Salviac: Un énorme camion percute une maison et l’église

  1. Mireille Chauzit
    jeudi, 7 novembre 2019 à 08:18

    Les camions empruntent n’importe quelle route sans se préoccuper de savoir si cela créera une gêne pour les habitants, comme dans notre côte où ils roulent à une vitesse excessive, de préférence au milieu pour ne pas toucher les arbres ( de préférence emprunter une route étroite) alors qu’il y a d’autres accès plus accessibles. Je mets ça sur le compte du GPS qui vous indique la route la plus courte sans indiquer le genre de véhicule.
    Par contre, après l’avoir empruntée une fois, le chauffeur devrait quand même dériver son trajet. Mais il fait fi de courir le risque de rencontrer un véhicule dans un tournant. Je jubile quand il s’agit de deux camions : un ou l’autre doit reculer et attention au ravin.
    On a beau signaler cet état de fait mais silence radio

  2. jevouslis
    jeudi, 7 novembre 2019 à 12:17

    Un accident de circulation impliquant un poids-lourd s’est déroulé à Saint-Céré ce mercredi 6 novembre . Le conducteur a été gravement blessé. Il n’était pas assuré. Sur le boulevard Carnot, principal axe de la ville il s’est encastré dans l’angle d’une maison. Après avoir été extrait de la cabine par les sauveteurs il a été transporté au centre hospitalier de Saint-Céré dans un état grave.

  3. Marie Thérèse
    jeudi, 7 novembre 2019 à 13:50

    Les camions, dans les villages, sont de plus en plus nombreux, de plus en plus gros, il faudra combien d’accidents pour leur interdire de les traverser, leur refuser de passer par les petites routes… Est ce que ces monstres sont si importants pour endommager les routes, faire mourir les villages, rendre la circulation dangereuse, démolir les monuments historiques, les maisons et traumatiser les gens qui ont envie de marcher tranquillement sans se sentir aspirés vers le cimetière?

    • christian michel
      jeudi, 7 novembre 2019 à 17:18

      Pour supprimer un maximum de camions il faut:
      1° supprimer les grandes surfaces.
      2° supprimer les commandes sur internet.
      3° supprimer les entreprises.
      La ruralité n’est pas un désert, des gens vivent, travaillent et donc il faut bien des camions.
      l’étroitesse des routes est un problème mais personnes n’est responsable d’un réseau routier qui est vieux.
      Bonne soirée

      • jevouslis
        jeudi, 7 novembre 2019 à 17:35

        à christian Michel. Quelle taille de camion?

        • christian michel
          vendredi, 8 novembre 2019 à 06:01

          Bonjour,
          De toutes les tailles et ou est le problème? Je suis le premier a râler contre eux et en même temps il nous en faut pour comme sur la photo remplacer un poteau tombé suite au coup de vent ou nous faire livrer des matériaux de construction ou autres. Oui nos routes sont étroites mais les camions sont ils responsable? non.
          Bon vendredi a vous et a tous les lecteurs.

      • Mireille
        vendredi, 8 novembre 2019 à 08:02

        Peut-être monsieur mais lorsqu’il y a des voies d’accès plus larges et moins dangereuses, pourquoi ne pas les emprunter. Bien sûr, parfois il faut faire un petit détour et à CV mon avis on devrait l’exiger. Faut il attendre un accident pour le faire ?

  4. Marie Therese
    jeudi, 7 novembre 2019 à 18:52

    Et si il n’y a plus personne dans les villages et petites villes les camions serviront à quoi? Nous avons besoin des uns et des autres alors respectons nous! Pour l’instant le respect se perd de quel côté? Ne renversons pas les rôles… Après tout, les trains ça existe… Personne n’est indispensable. Il y a toujours des limites pour tout et pour tous. Il est préférable de ne pas attendre pour y réfléchir. Monsieur Christian Michel aimeriez vous habiter rue Cavaignac à Gourdon?

  5. Mireille
    vendredi, 8 novembre 2019 à 08:03

    Peut-être monsieur mais lorsqu’il y a des voies d’accès plus larges et moins dangereuses, pourquoi ne pas les emprunter. Bien sûr, parfois il faut faire un petit détour et à CV mon avis on devrait l’exiger. Faut il attendre un accident pour le faire ?

    • jevouslis
      vendredi, 8 novembre 2019 à 08:20

      Je crois que chacun s’est exprimé, c’est un débat profond,2 manières de voir la vie, à chacun de se positionner. Ce serait intéressant qu’aux municipales les candidats donnent leur position sur ce sujet.
      Je clos les commentaires sur ce sujet.

Les commentaires sont fermés