Salviac. Un nouvel Ehpad intercommunautaire en 2023

Mercredi 6 novembre, le président du CA de l’EHPAD, Alain faucon, a réuni les conseils municipaux de l’intercommunauté Cazals/Salviac, pour présenter le projet commun de la reconstruction de l’Ehpad «La maison de Mélanie» à Salviac, et la requalification des sites de Cazals et Salviac. Il a tout d’abord présenté succinctement le projet avant de céder la place au directeur des deux Ehpad de Prayssac et ceux de Cazals et Salviac, Hervé Tomassi, pour une explication plus détaillée. Les Ehpad de Cazals et de Salviac offrent 87 places d’hébergement permanent dont 18 places en chambres doubles sur le site de Cazals qui emploie 65 ETP (Equivalent Temps Plein).

Les dépenses annuelles des deux établissements depuis le 1er janvier 2017, sont de trois millions d’euros et le taux d’occupation à ce jour est de 97 %. Plusieurs points ont été abordés, dont les difficultés structurelles auxquelles sont confrontés les Ehpad de Salviac et de Cazals depuis plusieurs années.

Il faut accentuer le rapprochement des deux établissements, développer et structurer les actions de mutualisation des personnels et des prestations, et améliorer l’accompagnement des résidents accueillis dans la démarche de méthodologie de soins «humanitude» et des rapports d’inspection des autorités de tarification. Il semble important d’engager une démarche visant la construction d’un «bien commun» en adéquation avec le plan régional de santé d’Occitanie et le schéma départemental en faveur des personnes âgées. Héloise Forsans, «programmiste» venue de Montauban, a ensuite éclairé le public sur les deux scénarios étudiés, dont l’un a été retenu : Reconstruction de l’établissement sur le foncier ciblé par la mairie, et requalification des établissements libérés.

Celui de Cazals en résidence autonomie d’une capacité de 17 appartements, et celui de Salviac en centre social, maison des associations et bureaux «activités co-working» (type d’organisation du travail qui regroupe un espace de travail partagé et un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture).

Le projet a reçu un accueil très enthousiaste de la part des deux conseils municipaux, l’ouverture du nouvel Ehpad est prévue fin 2023.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.