Sensibilisation au risque routier à l’école des métiers

La Ligue contre la violence routière, présidée par Pierre Lagache, organisait pour la première fois à l’école des métiers du Lot une séance de sensibilisation au risque routier. Risque inscrit dans le projet global éducatif de l’école. «L’accidentalité routière est la première cause de mortalité des jeunes de 15 à 25 ans. C’est également la route qui génère le plus d’accidents graves dans le milieu professionnel. Le public des apprentis est donc particulièrement concerné. Un public amené à se déplacer dans le cadre de ses activités professionnelles», confie Pierre Lagache. La sensibilisation était proposée sous forme de modules de 2 h 30 chacun. «L’objectif n’est pas de former les jeunes au Code de la route mais de les amener à réfléchir et à échanger sur la question du comportement sur la route. Il s‘agit d’une approche citoyenne et responsable de la conduite» poursuit Pierre Lagache.

Dans plus de 90 % des accidents graves, le comportement du conducteur est identifié comme facteur impliqué dans l’accident. L’approche consistait à travailler sur la prise de conscience de la violence que subissent les victimes de la route, ensuite sur le comportement responsable, et enfin sur la sensibilisation aux différents facteurs de risque.

Pierre Lagache insistait sur le fait que l’envoi d’un SMS multipliait par 22 le risque d’un accident, le téléphone portable étant responsable de 20 % des accidents graves. L’alcool, les stupéfiants, la vitesse sont les autres principaux facteurs de risques. Ce programme est notamment soutenu par l’État, le Conseil départemental et Groupama. Sur cette année scolaire, il devrait permettre de toucher environ 70 jeunes de l’École des métiers du Lot.

La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.