Débat avec «Lot/Célé Territoire vivant»

.

L’association Lot Célé Territoire Vivant organisait, samedi 23 février à 18 h «Le petit débat Local» dans la salle des fêtes du village. En présence d’élus du secteur (les maires aussi ont joué le jeu et sont venus écouter et parfois éclairer le débat) et d’une quarantaine de personnes. Un temps d’échange en toute convivialité, par et pour les habitants du territoire, ouvert à tous les sujets qui les interpellent. En effet, tout était organisé dans la plus grande convivialité (bar avec rafraîchissement gratuit, point de rencontre etc) pour aborder les sujets du Grand débat : Organisation de l’Etat, service public, transition écologique, démocratie citoyenne, fiscalité et un plus avec expression libre. Le tout sous la houlette de modérateurs pour une synthèse constructive qui sera consignée dans les cahiers de doléances. Des panneaux révélateurs du souhait des organisateurs étaient installés dans la salle «Je parle en mon nom, je ne coupe pas la parole, mes interventions sont brèves» «Ici personne n’a raison… Chacun a son point de vue !». Ecrivez sur les post-it, vos idées, envies, préoccupations pour alimenter le débat qui suivra. Les questions environnementales ont été mises à l’honneur mais les questions de fiscalité n’ont pas été éludées. Un petit groupe a travaillé sur l’organisation des services de l’Etat. Si le débat n’a pas répondu à toutes les questions, de grandes lignes ont laissé place à des doléances, demandant plus de moyens pour la ruralité, plus d’autonomie pour les communes et plus de volonté politique dans la transition écologique. En revanche les participants sont unanimes, il faut continuer ces rendez-vous.
 

2 commentaires pour “Débat avec «Lot/Célé Territoire vivant»

  1. jevouslis
    mardi, 26 février 2019 à 11:30

    A Gourdon aussi lors du Débat de la rue des Consuls les participants ont décidé de se retouver périodiquement et d’assister à tour de rôle au conseil municipal

  2. landes Frédéric
    mardi, 26 février 2019 à 18:45

    On peut demander dans ce cas que l’annonce des conseils municipaux soit faite assez en avance ce qui n’est pas toujours le cas. La retranscription sur le site de la mairie des procès verbaux est également très longue, c’est dommage, tout le monde ne peut pas se rendre aux conseils et se tenir ainsi au courant des actes de la commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.