Vente solidaire de fruits et légumes du PCF

L’étal est installé au cœur de Terre Rouge, sur les hauteurs de Cahors. Dans ce quartier, l’un des plus populaires de la ville, les militants locaux du Parti communiste français ont organisé six ventes solidaires de fruits et légumes frais tout au long de l’été, comme l’an passé. Jeudi dernier, c’était la dernière de la saison. «Malheureusement nous ne sommes pas en capacité de faire cela plus souvent», explique Serge Laybros, secrétaire départemental PCF du Lot. L’initiative est partie de deux constats, selon lui : «Le fait que nos agriculteurs ne soient pas en capacité de se rémunérer correctement et le fait que les habitants des quartiers populaires n’ont, bien souvent, pas accès aux fruits et légumes frais, c’est-à-dire à une alimentation équilibrée». Un maraîcher de Castelnau-Montratier, également «camarade» du parti, fournit les fruits et légumes qui sont vendus à un prix raisonnable. Chaque semaine de vente, plusieurs dizaines de personnes sont venues y faire leurs courses, selon les organisateurs. «Nous souhaitons poser des initiatives de solidarité concrète dans les quartiers dépolitisés» affirme Serge Laybros, ajoutant que «cela permet également de créer un point de rendez-vous hebdomadaire pour nos militants et sympathisants afin d’échanger sur les problématiques du moment et l’actualité de la semaine». L’initiative a toutefois semblé ravir les habitants qui ont pris pour habitude, durant l’été, de faire un passage par le stand. «C’est une initiative à la fois ludique, politique et utile (…) c’est dans notre ADN de communiste» conclut Serge Laybros.

Maxime Trédan  La Dépêche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.