Carole Delga dénonce un débat mortifère, et éculé depuis 30 ans, “immigration, islam, voile”

“L’hystérisation de ce sujet n’a qu’un but : creuser la division du pays, graver dans le marbre la coupure entre les élites et le peuple, à des fins électoralistes…

Je crois, surtout, comme une très grande majorité de citoyens, que notre pays aspire à l’apaisement et au rassemblement. Cela nécessite de dire la vérité, de créer du lien, au lieu de choisir cyniquement la stigmatisation et la caricature : l’immigration n’est pas un choix, mais une déchirure, et sûrement pas la mère de tous nos maux…

Ce qui mine ce pays, ce sont les inégalités et le déterminisme social. Ce qui inquiète les Français, c’est de voir les droits sociaux reculer, les services publics disparaître, l’avenir des enfants et de notre planète s’obscurcir, le système de santé s’enfoncer dans la crise…”

Extrait du Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.